Rochefort : le chantier spectaculaire du pont transbordeur

La vue du chantier sur le pont transbordeur à 70 mètres de hauteur. / © Eric Vallet. France 3
La vue du chantier sur le pont transbordeur à 70 mètres de hauteur. / © Eric Vallet. France 3

Les travaux de restauration sur le pont transbordeur de Rochefort ont commencé à l'été dernier et doivent durer trois ans. Le chantier, à près de 70 mètres de haut, est spectaculaire et demande d'adapter les méthodes de travail aux exigences liées à la hauteur mais aussi à l'exiguité et au vent. 

Par Christine Hinckel

Le vent est le principal ennemi des hommes qui travaillent sur ce chantier atypique. Dernier du genre en France encore en activité, le pont transbordeur du Martrou à Rochefort fait partie des huit derniers restant dans le monde. Pendant ces trois ans de travaux, il va être complètement démonté et restauré. Les pylônes, les fondations et le tablier datant de 1933 vont subir une cure de jeunesse.
Ce chantier spectaculaire deviendra chantier spectacle en juin avec une des étapes les plus importantes des travaux : la dépose complète du tablier long de 175 mètres qui sera ouverte au public.

"Après avoir découpé le tablier en morceaux de 8 mètres, on va les descendre successivement au sol soit sur la terre ferme si on est au-dessus des rives, soit sur une barge quand on sera au-dessus de la Charente." explique Christian Croizier, directeur des travaux de l'entreprise Baudin-Châteauneuf en charge des travaux.


Les travaux sont compliqués par les exigences liées à la hauteur et au vent. / © Eric Vallet.
Les travaux sont compliqués par les exigences liées à la hauteur et au vent. / © Eric Vallet.


Le coût des travaux de restauration s'élève à 20 millions d'euros. Ils permettront de redonner vie à ce pont vieux de plus de 115 ans qui permet aux piétons et cyclistes de traverser la Charente de Pâques à la Toussaint :

Le reportage au sommet du pont transbordeur de Rochefort d'Eric Vallet, Pascal Epée et Maud Coudrin :
Rochefort, les travaux sur le pont transbordeur
Reportage d'Eric Vallet, Pascal Epée et Maud Coudrin

Intervenants du reportage :
Christophe Accart, ingénieur cabinet Artcad
Christian Croizier, directeur des travaux entreprise Baudin-Châteauneuf





A lire aussi

Sur le même sujet

Immersion auprès des bénévoles de la banque alimentaire de Bordeaux

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne