Charente-Maritime : les chenilles processionnaires sont déjà de retour

C'est l'une des conséquences des températures hors normes que nous avons connu ces dernières semaines. Les chenilles processionnaires font leur grand retour, en nombre et plus tôt que prévu. Exemple à Royan, où la guerre est déclarée contre ces nuisibles.

© Mégane Chêne/ Maxppp
Pour lutter contre la prolifération des chenilles, l'agglomération de Royan distribue des pièges à installer directement sur les arbres. Depuis l'interdiction de pulvériser des insecticides par voie aérienne, c'est désormais la seule façon de lutter contre ces insectes nuisibles. Les chenilles processionnaires sont capturées dans le piège au moment où elles descendent de l'arbre où elles sont nées vers la terre.
"Ces chenilles proviennent de papillons qui pondent dans les arbres où ils font des cocons avec des boules de soie. Ensuite elles descendent en faisant une procession, d'où leur nom de chenilles processionnaires, pour aller s'enterrer dans la terre et se transformer en papillons." explique Hugo Berland, Chef du service espace naturel sensible à l'agglomération de Royan.


Des poils très urticants

Ces chenilles très urticantes peuvent représenter un danger pour la santé des hommes mais aussi des animaux domestiques comme les chiens.
Chez l'homme, elles peuvent provoquer des de fortes irritations cutanées ou des allergies respiratoires. Chez les animaux, elles entraînent des irritations au niveau de la langue et des muqueuses pouvant aller jusqu'à la nécrose.

Ce sont les poils des chenilles qui sont urticants et les complications ne résultent pas nécessairement d'un contact direct avec les insectes : les poils peuvent rester présents et être urticants même quand les chenilles ne sont plus visibles.

Les propriétaires de terrains arborés doivent donc observer quelques précautions pour ne pas être contaminés.Les processions de chenilles, que l'on constate généralement au printemps, devraient durer environ un mois.  

Plus d'informations avec le reportage de Pascal Foucaud, Laurent Pelletier et Nicolas Colombeau :
Royan : le retour des chenilles processionnaires
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société animaux sorties et loisirs météo