• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

A Saint-Palais-sur-Mer, les camping-cars ne sont plus les bienvenus aux abords de la plage de la Grande Côte

Les camping-car ne sont plus les bienvenus aux abords de la plage de la Grande Côte, à Saint-Palais-sur-Mer. / © Pascal Foucaud - France Télévisions
Les camping-car ne sont plus les bienvenus aux abords de la plage de la Grande Côte, à Saint-Palais-sur-Mer. / © Pascal Foucaud - France Télévisions

Le maire de Saint-Palais-sur-Mer a décidé de ne plus accepter le stationnement des camping-cars aux abords de la plage de la Grande Côte. Parfois, certains d’entre eux stationnent plusieurs mois d’affilé.

Par Lionel Gonzalez

A Saint-Palais sur Mer, les camping-caristes ne pourront plus stationner leur véhicule aux abords de la plage de la Grande Côte. En concertation avec son conseil municipal, le maire a décidé d’installer des portiques qui ne permettront plus l’accès aux véhicules de plus de 2,20m.
Cette décision municipale vient du fait que les bas-côtés de la petite route départementale (déclassée) accueillent un trop grand nombre de camping-cars, et ce, pendant un période trop longue.

Ces camping-cars s’installent sur des périodes parfois très longues alors qu’il est interdit de stationner entre 22h et 6h du matin.
- Claude Baudin, maire de Saint-Palais-sur-Mer (LR)

D’autre part, le maire indique qu’en plus de la gêne visuelle (entre 40 et 50 camping-cars d’affilée), certaines conditions d’hygiène ne sont pas respectées. Parfois des détritus sont retrouvés au sol. L’évacuation des vidanges (eaux sales, wc chimique) restent un questionnement pour le maire, à quelques centaine de mètres de la plage.

Ce no man’s land ne doit pas être la vitrine de Saint-Palais-sur-Mer
- Claude Baudin, maire de Saint-Palais-sur-Mer (LR)

Une aire d’accueil de 25 places est proposée

Alors pour éviter ce type de comportement, la commune termine l'aménagement d’une aire de stationnement où 25 places seront exclusivement dédiées aux camping-cars. Le site est situé en ville et il est payant. Comme tous les équipements de ce type, on y retrouvera une borne électrique, une station de vidange des eaux usées…
L’accès (pour 24h) à ce type d’aire de service vous en coûtera entre 6 et 14 euros. Le tarif variant en fonction de la saison et de sa situation géographique (ville à forte attractivité touristique…).
© Pascal Foucaud - France Télévisions
© Pascal Foucaud - France Télévisions

Une étude menée conjointement par la Direction Général des Entreprises (DGE) et l'UNIVDL (syndicat des constructeurs de véhicules de loisirs) nous dresse le portrait-robot du camping-cariste type en visite dans l'Hexagone.

Selon cette enquête, 67% voyagent en couple et ont en moyenne 57 ans. La durée de séjour des camping-caristes interrogés est de 20 jours en moyenne. A 83%, les camping-caristes profitent de leurs voyages pour des visites de villes et villages. Parmi eux, 61% achètent, profitent des produits du terroir. Toujours selon cette étude, la majorité des voyageurs en camping-car débourse environ 60 euros par jour.

Concernant les lieux d’accueil, 56% d’entre eux préfèrent stationner leur véhicules dans les aires officielles (contre 17% pour ceux qui ne choisissent ni le camping, ni les aires).

Où se trouve la plage de Saint-Palais-sur-Mer ?

Ecoutez ici les réactions des camping-caristes

Camping-cars indésirable à Saint-Palais-sur-Mer (17)
Le maire de Saint-Palais-sur-Mer a décidé de ne plus accepter le stationnement des camping-cars aux abords de la plage de la Grande Côte. Parfois, certains d’entre eux stationnent plusieurs mois d’affilé. - France 3 Poitou-Charentes

Sur le même sujet

Bilan des commerçants du BAB

Les + Lus