Saintes : occupation illégale des gens du voyage

Publié le Mis à jour le

Le groupe avait adressé à la préfecture une demande de terrain il y a un mois, mais celle-ci leur a demandé de ne pas venir dans les parages. Les responsables de cette mission évangéliste ont donc décidé d'investir un terrain sans l'accord des autorités locales.

Un terrain de la discorde, et un scénario assez fréquent l'été. 600 personnes de la communauté du voyage sont installées ici pour une semaine, avant de reprendre la route, ce dimanche. Le maire de Saintes ne décolère pas : "C'est un problème de sécurité, ce sont des gens qui ont des enfants. La sécurité n'est pas assurée en raison de la circulation, de l'alimentation électrique. C'est un problème environnemental. Et, j'insiste, un problème de légalité ! Ils ont forcé les barrières, s'installer sur une prairie protégée »

Il y a bien un terrain réservé aux gens du voyage à Saintes, mais il serait, d'après eux, deux fois trop petit pour les déplacements religieux. Jusqu'à mi-août, les gens du voyage se déplacent en importants convois, comme un pèlerinage, qu'ils renouvellent chaque été. 
 
Saintes : occupation illégale des gens du voyage
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité