Tempête Amélie : la charpente de la médiathèque de Saintes menace de s’effondrer

Suite aux violentes intempéries de ce week-end, des infiltrations d’eau ont permis de révéler la fragilité de la charpente de la médiathèque de Saintes. Plusieurs manuscrits et titres de presse doivent être mis à l’abri.
 
Les infiltrations menacent certaines collections de la médiathèque.
Les infiltrations menacent certaines collections de la médiathèque. © Cédric Cottaz - France Télévisions
La tempête Amélie continue de faire des dégâts. Après les violentes pluies qui se sont abattues sur le territoire, de nouveaux dégâts sont découverts tous les jours et la médiathèque de Saintes n’est pas épargnée.

La charpente menace de s’effondrer

L’épisode météorologique particulièrement violent a provoqué des infiltrations dans le bâtiment. Des fuites d’eau qui ont permis de mettre en lumière un problème beaucoup plus conséquent. La charpente de la médiathèque menace de s'effondrer. 

Le problème a été découvert ce mardi 5 novembre vers 14h. Aussitôt, l’ensemble du personnel et des personnes venues pour se documenter ont été évacuées.

Un expert s’est rendu sur place et doit revenir ce mercredi. Un bureau de contrôle doit également effectuer un état des lieux.

1,6 kilomètre de livres à déménager

Dans la salle la plus touchée par les infiltrations, quelques titres de presse ont été endommagés, mais les 200.000 manuscrits qu’elle contenait sont eux intacts.
Les infiltrations ont endommagées quelques titres de presse.
Les infiltrations ont endommagées quelques titres de presse. © Cédric Cottaz - France Télévisions

Il faut désormais déménager l’ensemble des collections de cette pièce. Alignés, tous ces documents représentent 1,6 kilomètre de livres. La fin du déménagement est prévue pour la fin de la semaine.

Plusieurs centaines de milliers d’euros de travaux

Dans le but de sécuriser les lieux, la médiathèque est fermée au public jusqu’à nouvel ordre. La mairie espère une réouverture à la fin de la semaine prochaine.

Les travaux eux, risques de durer plusieurs mois et la facture pourrait s’élever à plusieurs centaines de milliers d’euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo culture