• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Angoulême : des caméras de vidéosurveillance pour sécuriser le Festival de la Bande Dessinée

Une quinzaine de caméras de surveillance installées au FIBD 2019. / © France 3
Une quinzaine de caméras de surveillance installées au FIBD 2019. / © France 3

A Angoulême, le festival de la Bande Dessinée débute ce jeudi et va se prolonger pendant quatre jours. Près de 200 000 visiteurs sont attendus pour cette 46ème édition. Pour sécuriser l'événement, le festival a décidé d'innover avec notamment l'installation de caméras de vidéosurveillance.

Par Christine Hinckel

Environ quinze caméras ont été installées à différents endroits du festival. Elles sont toutes déclarées à la préfecture et les emplacements ont été choisis avec minutie. C'est une société tourangelle qui a été chargée de leur installation, elle a déjà travaillé pour de nombreux festivals ou salons à travers toute la France.
Le Festival International de la Bande Dessinée va se dérouler du 24 au 27 janvier 2019. Cette année encore, de gros moyens de sécurité vont être déployés. Tous les jours, 200 personnes, des policiers municipaux, des militaires ou des agents de sécurité de sociétés privées y sont affectées.



Plus d'informations avec le reportage de Bruno Pillet, Cécile Landais et Nicolas Colombeau :
 
Angoulême : des caméras de surveillance pour le FIBD
Reportage de Bruno Pillet, Cécile landais et Nicolas Colombeau Intervenants : Lucas Pelay, Société « Frekences » et Armel Chargé, Société « Frekences »

A lire aussi

Sur le même sujet

Cognac : le Poitou-Charentes veut vendre son tourisme authentique aux Chinois

Les + Lus