Angoulême parmi les 50 villes retenues pour accueillir un service des finances publiques à partir de 2021

Angoulême fait partie des villes sélectionnées par le ministère des Comptes publics pour accueillir un des services de la Direction Générale des Finances Publiques actuellement situés dans les grandes villes.







 
Angoulême fait partie des villes choisies pour accueillir un service décentralisé des finances publiques.
Angoulême fait partie des villes choisies pour accueillir un service décentralisé des finances publiques. © Anne Lacaud/ MaxPPP
Bercy avait lancé en octobre un appel à candidatures en vue de sélectionner les communes intéressées par cette décentralisation, que le gouvernement présente comme un moyen de répondre à "la crise de confiance envers l'État de populations éloignées des grandes agglomérations", mais aussi une source d'économies pour l'administration, selon un communiqué du ministère. Celui-ci précise qu'il s'inscrit dans un plan de rétablissement de la confiance entre l'État et les citoyens français mise à mal notamment après la réforme territoriale et la création des nouvelles régions.


Des services en charge de missions de gestion

Plus de 400 communes avaient déposé leur candidature auprès du gouvernement. Une cinquantaine de villes ont été sélectionnées dans un premier temps. Elles ont été choisies sur des critères de situation sociale et économique et d'attractivité des territoires concernés ainsi que de qualité des solutions immobilières et d'accueil qui seront proposées aux agents des finances publiques
Angoulême fait donc partie de cette première sélection. D’autres communes seront sélectionnées au printemps 2020 et les opérations de localisation en région commenceront dès 2021.
"Les services administratifs concernés seront en charge de missions de gestion", indique le ministère des Comptes publics, qui ne détaille pas encore précisément les services concernés. 
Le ministère indique qu'à terme, 3.000 agents devraient être affectées dans les villes sélectionnées. "Le calendrier détaillé des opérations sera précisé dans un second temps en fonction de l’avancée des concertations avec les représentants du personnel. Ces opérations feront l’objet d’un accompagnement RH exemplaire afin de tenir compte des attentes des agents volontaires concernés", dit le communiqué du ministère.


Liste des 50 communes retenues : 
Dieppe (76)
Troyes (10)
Dax (40)
Roanne (42)
Valence (26)
Mâcon (71)
Alençon (61)
Agen (47)
Béthune (62)
Saint-Dié-des-Vosges (88)
Belfort (90)
Charleville-Mézières (08)
Pau (64)
Le Puy-en-Velay (43)
Nevers (58)
Châteaudun (28)
Carpentras (84)
Fontenay-le-Comte (85)
Noyon (60)
Angoulême (16)
Tarbes (65)
Vesoul (70)
Guéret (23)
Châteauroux (36)
Laval (53)
Guingamp (22)
Forbach (57)
Bergerac (24)
Tournon-sur-Rhône (07)
Château-Thierry (02)
Vierzon (18)
Denain (59)
Châteaubriant (44)
Châlons-en-Champagne (51)
Lons-le-Saunier (39)
Redon (35)
Joigny (89)
Cahors (46)
Lisieux (14)
Morlaix (29)
Perpignan (66)
Limoges (87)
Lens (62)
Decazeville (12)
Besançon (25)
Mende (48)
Pont-Audemer (27)
Verdun (55)
Chaumont (52)
Laon (02)
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
finances économie impôts