À Angoulême, le trafic des bus passe en service d'été après la fermeture des établissements scolaires

Les transports angoumoisins passent en mode vacances / © François Bombard, France télévisions
Les transports angoumoisins passent en mode vacances / © François Bombard, France télévisions

Plusieurs villes de la région ont décidé d'adoter le servuce d'été, donc réduit pour les transports en commun. Une décision prise à Poitiers ou Angoulême à l'annonce de la fermeture des établissements scolaires.

Par Sophie Goux

La décision de fermer les écoles, collèges, lycées et universités entraîne des conséquences en cascade. À Poitiers ou Angoulême, le service des bus de ville va passer en service d'été. Moins de bus, moins d'offres et des horaires dfférents. Une mesure qui ne devrait pas léser les autres usagers selon Patrice Grand, le directeur de la Société des Transports du Grand Angoulême.

Ce sont des horaires de vacances quand les scolaires ne sont pas là, mais on est toujours là pour les autres usagers qui ont besoin de circuler. Patrice Grand Doirecteur de la STGA.

 

Les usagers semblent comprendre la décision et vont s'adapter :

Moi j'ai pas le permis, le bus c'est mon seul moyen de transports. mais on va s'y faire, c'est un temps à passer.
Une usagère des transports en commun.

Les scolaires représentent un tiers de l'offre de la STGA, en réduisant la voilure, la société va aussi permettre aux salariés de s'organiser :

On a un volant de 60 chauffeurs, on va maintenir des gens chez eux pour garder leurs enfants par exemple, ou s'il y a des gens contrôlés positifs, ils pourront rester en quarantaine en arrêt maladie. 
Michel Germaneau, président de la STGA.

Outre la baisse du nombre des bus, la STGA a également changé les horaires de ses agences. Un système qui durera aussi longtemps que la fermeture des établissements scolaires.

Sur le même sujet

Les + Lus