Charente : des entreprises s'engagent concrètement pour réduire leur consommation d'énergie

Au début de l'été, le vote de la loi Energie Climat inscrit la neutralité carbone comme objectif à atteindre d'ici 2050. En région, des programmes sont engagés depuis plusieurs années pour réduire les consommations en énergies fossiles des entreprises. Plusieurs sociétés d'Angoulême y participent.
A Nersac, en Charente, l'entreprise "Arts Energy" a installé des ampoules à LED pour faire fonctionner ses néons.
A Nersac, en Charente, l'entreprise "Arts Energy" a installé des ampoules à LED pour faire fonctionner ses néons. © Julia Vandal/ France Télévisions
A Angoulême, la direction de la société Logélia a décidé, il y a deux ans, d'arrêter la climatisation dans les bureaux. Pour compenser, des ventilateurs ont éte installés et des aménagements d'horaires sont possibles pour les salariés.
A Nersac, l'entreprise Arts Energy qui fabrique des batteries a installé des ampoules LED dans ses ateliers.
Résultat, d'importantes économies d'énergie ont été réalisées dans les deux cas, entraînant aussi une réduction des coûts.
Ces entreprises qui ont mis en place ces action sconcrètes ont rejoint le programme national Tepos (Territoire à Energie Positive) accompagné par les collectivités territoriales et locales. En Charente, la région Nouvelle-Aquitaine et le Grand Angoulême participent en partie au financement des investissements réalisés par les entreprises en faveur des économies d'énergie.

Un programme élargi en 2020 pour le Grand Angoulême

Sur le territoire du Grand Angoulême, 18 sociétés participent à l'expérimentation locale TEPOS 
"Tepos Entreprises Angoumois" lancé en 2017 et après deux ans, le résultat est encourageant avec une réduction de 15% de la consommation énergétique. Le Grand Angoulême envisage désormais d'élargir ce programme à d'autres entreprises et d'autres domaines.

"Le bilan est positif et nous souhaitons poursuivre cette dynamique avec d'autres entreprises en travaillant sur les économies d'énergie mais aussi sur les déchets et d'autres thématiques." explique Jean-François Dauré, le président du Grand Angoulême. 

Une vingtaine d'entreprises charentaises devraient pouvoir bénéficier de ce prochain plan en 2020. 
Charente : des entreprises s'engagent concrètement pour réduire leur consommation d'énergie











 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergie environnement société climat entreprises économie