• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Charente : querelle autour de la fermeture d'une passerelle au moulin de Fleurac à Nersac

La passerelle du Moulin de Fleurac à Nersac est fermée par un portail depuis plusieurs mois. / © F3 Poitou-Charentes
La passerelle du Moulin de Fleurac à Nersac est fermée par un portail depuis plusieurs mois. / © F3 Poitou-Charentes

Le propriétaire du moulin de Fleurac, à l'ouest d'Angoulême, a posé un portail sur la passerelle qui permet de relier les deux rives du fleuve Charente. Le conseil départemental de la Charente dénonce le non respect du droit de passage et porte l'affaire en justice.

Par EG avec J. Debœuf


Depuis plusieurs mois, les promeneurs qui souhaitent emprunter la passerelle enjambant la Charente au moulin de Fleurac à Nersac doivent rebrousser chemin.
 

C'est une grosse déception. C'était autrefois une zone de respiration pour faire des randonnées.


Le nouveau propriétaire du bâtiment a donc fermé l'accès par un portail. Il a également restreint l'accès à certaines servitudes qui permettaient de longer le fleuve à pied. C'est pourtant un droit coutumier notamment pour les pêcheurs, les piétons et les services qui entretiennent les rivières et lacs. Cela s'appelle la servitude du marchepied.

Le conseil départemental de la Charente qui gère le fleuve et est propriétaire de la passerelle, a saisi la justice estimant que le droit de passage, prévu dans le code général de la propriété des personnes publiques, n'est pas respecté. Il faudra toutefois plusieurs mois avant d'obtenir une décision du juge administratif.
 

Cette herse qui interdit le passage, c'est Fort Chabrol" ironise le président du Département, François Bonneau. 

 
Charente : querelle autour de la fermeture d'une passerelle au moulin de Fleurac à Nersac
Le propriétaire du moulin de Fleurac, à l'ouest d'Angoulême, a posé un portail sur la passerelle qui permet de relier les deux rives du fleuve Charente. Le conseil départemental de la Charente dénonce le non respect du droit de passage et porte l'affaire en justice. - F3 PC

Selon le maire-adjoint de la commune de Nersac, cela ne serait d'ailleurs pas les seules infractions commises par le nouveau propriétaire du Moulin.
La société d'évènementiel qui gère les lieux, aurait également passé outre certaines règles en matière d'urbanisme. La construction en cours d'un pavillon en structure métallique serait faite sans aucune autorisation, ni permis de construire pourtant obligatoire, d'autant que le site est en zone inondable, donc fait l'objet d'un PPRI, un plan de prévention des risques d'inondation.

"Selon la note de l'architecte des Bâtiments de France, il faut tout remettre en l'état, tel que c'était avant" assure Bertrand Gerardi, maire-adjoint de Nersac.
 
Nersac (Charente) - une construction en cours au moulin de Fleurac - avril 2019. / © F3 PC
Nersac (Charente) - une construction en cours au moulin de Fleurac - avril 2019. / © F3 PC

Concernant la servitude de marchepied, bloquée par une herse, le conseil départemental prévoit de la rétablir aux frais de la propriétaire des lieux.

Cette dernière, malgré nos nombreuses demandes d'interview, ne souhaite pas s'exprimer publiquement. Elle nous assure, en revanche, qu'un accord amiable serait en cours, ce que dément catégoriquement le conseil départemental de la Charente, ce 24 avril.
 
Nersac (Charente) - la servitude de marchepied le long de la Charente au moulin de Fleurac - avril 2019. / © F3 PC
Nersac (Charente) - la servitude de marchepied le long de la Charente au moulin de Fleurac - avril 2019. / © F3 PC

Sur le même sujet

Master d'Hasparren de pelote basque : la blessure impressionnante de Peio Larralde

Les + Lus