Cet article date de plus de 6 ans

Charente : les salariés des Charpentes Françaises bloquent le site de Vars

Les salariés des Charpentes Françaises à Vars sont inquiets pour leur avenir face à la stratégie du groupe Wolseley qui souhaite vendre l'entreprise employant 50 personnes en Charente, au fonds d’investissement anglais Endless. Ils bloquent aujourd'hui les entrées du site charentais.
Ce blocage du site de Vars intervient en pleine négociation pour le plan de sauvergarde de l'emploi. Charpentes Françaises emploie 350 salariés en France. Plusieurs sites dont celui de Bergerac en Dordogne vont être supprimés. Celui de Vars serait pour l'instant préservé mais les salariés sont inquiets pour leur avenir face aux menaces de licenciement et dénonce la stratégie du groupe anglais "sacrifiant les salariés dans l'intérêt des actionnaires".

Plus d'informations avec le reportage de Bruno Pillet, Christophe Guinot et Martine Sitaud :
durée de la vidéo: 01 min 13
Vars (16) : blocage du site des Charpentes Françaises
Les explications de la direction des Charpentes Françaises
Le marché de la construction de logements neufs sur lequel travaille CHARPENTES FRANCAISES a baissé de près de 40%depuis 2011. Aucun signe sérieux d’une reprise durable n’existe à ce jour.
Face à cette situation économique, l’entreprise CF est obligée de s’adapter, comme beaucoup d'acteurs du secteur du bâtiment (dont celui de la charpente) l'ont déjà fait ou sont en train de le faire.
Un plan de restructuration industrielle, commerciale et organisationnelle a été présenté aux partenaires sociaux en juin de cette année. Il prévoit une nouvelle logique industrielle entraînant la fermeture de 3 sites et la cession d’un autre site sur les 14 que compte actuellement l’entreprise.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie