Châteauneuf-sur-Charente : des poules sauvées de l'abattoir grâce une association qui les revend aux particuliers

Les poules d'un élevage de Châteauneuf-sur-Charente vont être sauvées de l'abattoir grâce à une association nantaise qui met en relation les éleveurs et les acheteurs potentiels.

Les poules du domaine de Malakoff à Châteauneuf-sur-charente vont connaître une deuxième vie.
Les poules du domaine de Malakoff à Châteauneuf-sur-charente vont connaître une deuxième vie. © Jérôme Deboeuf / France Télévisions
Depuis 2017, l'association "Poule pour Tous", basée à Nantes, sauve les poules d'élevage, de plein air ou bio, de l'abattoir. Dans les élevages, au bout de 18 mois, les poules pondent moins et sont réformées, c'est à dire destinées à l'abattoir, alors qu'elles peuvent donner des œufs encore pendant plusieurs années.

On le sait, aujourd'hui, de plus en plus de gens cherchent à avoir des poules chez eux pour consommer des œufs dont ils connaissent la provenance ou pour l'agrément.

L'association nantaise "Poule pour Tous" a eu l'idée de mettre en relation les éleveurs et les particuliers qui souhaitent se constituer un petit poulailler.

L'initiative a séduit un éleveur charentais de Châteauneuf-sur-Charente et désormais plus des poules de réforme de Pierre Sardin ne va à l'abattoir.

Les poules vendues à cinq euros 

Le principe est simple : l'association gère la vente des poules qui sont proposées à 5 euros chacune. Un prix intéressant pour les acheteurs mais aussi pour l'éleveur car il est supérieur à celui payé par l'abattoir.
En deux jours, "Poules pour Tous" va écouler 1.400 volatiles qui vont échapper à l'abattoir à la grande satisfaction de Pierre Sardin, l'éleveur.

Ça me faisait vraiment mal au cœur. j'aime tellement les animaux que savoir que le lendemain, je ne les reverrai plus et qu'elles seront dans des pâtés pour chiens, ce n'est pas mon optique.
- Pierre Sardin, éleveur

L'opération rencontre un vrai succès auprès du public et les ventes s'enchaînent. La plupart des poules ont été réservées et payées par le biais du site internet de l'association.
 
Châteauneuf-sur-Charente : des poules sauvées de l'abattoir
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux agriculture économie vie associative société