• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Des couches lavables fabriquées à Angoulême

Les couches lavables. Un service de blanchisserie est également proposé - 2019. / © Cécile Landais (FTV)
Les couches lavables. Un service de blanchisserie est également proposé - 2019. / © Cécile Landais (FTV)

Après une période d'essai dans des crèches et une longue étude sur la faisabilité du produit, l'association d'insertion Régie Urbaine d'Angoulême s'est lancée dans la vente de ce produit en tissus. Elle a répondu à des appels d'offres dans la région et espère des retours positifs.
 

Par Marie-Ange Cristofari

1 tonne, c'est l'économie de couches jetables que vous pouvez faire grâce à celles-ci, lavables et donc réutilisables.
Sur chacune, deux éléments dissociables : il y a l'enveloppe extérieure, que l'on clipse à la taille du bébé, et le lange que l'on glisse à l'intérieur et que l'on peut changer dès que nécessaire.

Tout cela est fabriqué dans un atelier d'insertion de l'association Régie Urbaine d'Angoulême. 3 personnes ont été recrutées pour l'occasion et formées à la couture.
 

A la recherche d'un produit éthique et sans danger


Pour le moment, les couches sont vendues à des familles, 33 euros l'unité et un forfait de 9 euros pour le nettoyage.

Ce couple vient deux jours par semaine, convaincus par ce mode alternatif.
 

Camille Julie, la maman, explique "C'était d'abord le bien être pour l'enfant. Deuxième raison, le fait que ce soit local. Et en plus, on fait travailler des gens en insertion. C'est un projet global, c'était assez fou, j'étais très étonnée de trouver ça à Angoulême".

Pour le papa, Nicolas Glorieux "Ce n'est pas plus de gestion que des couches classiques. Ce qui est intéressant, c'est qu'il n'y a plus de fuite, plus d'irritation, et puis on connaît l'intérieur, ce qu'il y a dans le produit, c'est assez rassurant".


L'association est aujourd'hui dans l'attente de deux appels d'offres pour des crèches des agglomérations de Périgueux et d'Angoulême. Si cela se concrétise, plus de 2.500 couches seront à fabriquer, avec de nouveaux emplois à la clé.
 
Des couches lavables fabriquées à Angoulême
Polluer moins, préserver la santé de son bébé et contribuer à l'emploi local... le tout à travers le recours à des couches lavables. Un reportage de Bruno Pillet, Cécile Landais et Carine Grivet Intervenants : Erwan Gouge, Encadrant technique d’insertion ; Sandy, Salariée Association Régie Urbaine ; Camille Julie, Nicolas Glorieux, parents utilisateurs - France 3 Poitou-Charentes

Sur le même sujet

Assises de Niort

Les + Lus