Les brigades cynophiles des pompiers de Charente s’entraînent à Montbron

La brigade cynophile des sapeurs-pompiers de la Charente s'entraîne plusieurs fois par mois sur son plateau technique de Montbron. Il s'agit de familiariser les chiens à toutes les situations et de développer leur sens de la recherche,  

En une trentaine de secondes, Pépite, la chienne d'un des sapeurs pompiers repère la victime sous un faux éboulement. Pépite, c'est une femelle berger malinois âgée de deux ans qui est en formation. Elle passera son certificat d'aptitude à l'automne prochain.

Il y a trois équipes de maîtres chiens chez les pompiers de Charente.Trois binômes complices qui  doivent bien se connaître pour pouvoir travailler ensemble. Mais si c'est un travail, une mission, pour le sapeur pompier qui va devoir chercher des victimes sous des décombres, c'est un jeu pour le chien. Il fait plaisir à son maître et celui ci le récompense, d'une caresse, de mots gentils et de son jouet, un boudin en tissu souvent qui permet de garder le contact avec l'animal.

Les chiens sont capables de localiser des victimes avec une rapidité déconcertante. Ils sont plus perfectionnés que les machines.

On n'a pas d'outil plus performant. On a du matériel d'écoute qui permet de localiser des victimes, mais le problème c'est qu'il faut un silence absolu sur le chantier, pas d'éléments perturbateurs. Le chien, lui, il fait abstraction de tout ça.

Jean-Michel Jeannin Maître-chien,responsable cynotechnique au SDIS 16

 

C'est d'ailleurs une des phases de la préparation du chien pour l'obtention de son certificat d'aptitude. On l'habitue à chercher dans le bruit, avec des flammes ou de la nourriture à proximité. Le chien ne doit pas se laisser distraire de sa mission. Et tous les chiens ne sont pas capables de faire ce travail. Une évaluation de l'animal, de son obéissance puis de son odorat est faite avant le début de la formation qui dure deux ans.

Avec Pépite et seulement quand elle aura passé son certificat d'aptitude, la brigade cyhophile de Charente comptera quatre binômes, chien et maître chien.

Reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Martine Sitaud

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers animaux nature sécurité société