• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La Manufacture Charentaise serait en grosse difficulté

La Manufacture Charentaise serait en grande difficulté / © Cécile Landais, France Télévisions
La Manufacture Charentaise serait en grande difficulté / © Cécile Landais, France Télévisions

En 2018, l'ancien ministre Renaud Dutreil avait racheté l'entreprise Rondinaud et y avait associé 3 autres entreprises pour former la Manufacture Charentaise. Aujourd'hui, l'entreprise serait en grandes difficultés financières.

Par Sophie Goux

C'était en avril dernier, lors d'un reportage, notre équipe avait rencontré Stéphane Baleston, le directeur de la Manufacture Charentaise, et il avait des mots très rassurants :

Nous avons repris 4 sociétés qui étaient toutes en faillite. En 2018 sur 9 mois nous avons fait un résultat positif, on est très content. Stéphane Baleston

Aujourdhui, le directeur ne fait plus partie de l'entreprise et selon la presse régionale, la société serait dans le rouge et son chiffre d'affaire au plus bas. 

Une information que la déléguée syndicale Force Ouvrière ne souhaite pas commenter. Elle explique simplement que le travail se poursuit dans l'usine :

On a toujours du travail, des commandes qu'on honore, on travaille. Florence Rebeyrol déléguée FO.

2 réunions sont prévues dans les jours qui viennent, la semaine prochaine d'abord entre les représentants syndicaux et les élus de la  région Nouvelle Aquitaine qui avait prêté 500 000 euros à la Manufacture en 2018.
Autre réunion, le 22 juillet, celle du comité économique et social au sein de l'entreprise.

Renaud Dutreil n'était pas joignable ce vendredi.

Sur le même sujet

Contrôles sécurité des affaires maritimes sur le Bassin d'Arcachon

Les + Lus