Cet article date de plus de 4 ans

Soyaux : une explosion dans les anciennes champignonnières

Une importante explosion s'est produite ce mardi matin dans les anciennes carrières de Soyaux (Charente), près de la route Saint-Marc. L'explosion d'une bombe aérosol serait à l'origine de l'incident. La police d'Angoulême a ouvert une enquête.

L'explosion a eu lieu dans les anciennes carrières de Soyaux près de la route Saint-Marc.
L'explosion a eu lieu dans les anciennes carrières de Soyaux près de la route Saint-Marc. © Google Street View
Vers 10h50, des riverains sont surpris par une forte détonation et préviennent les secours. A leur arrivée sur place, la police constate qu’une épaisse fumée noire s’échappe des grottes. Les sapeurs-pompiers dépêchés sur place font face à un départ d’incendie.

Durant la seconde guerre mondiale, les carrières ont servi de dépôt d’armes et d’explosifs. Avertis du risque, les secours font appel aux démineurs de la Rochelle qui arrivent à bord de l’hélicoptère Dragon 17. L'appareil se pose sur le terrain du stade Léo Lagrange.

A l'intérieur de la grotte, pas d’armes, ni d’explosifs, mais une bombe aérosol qui serait à l’origine de la détonation. Selon les enquêteurs, plusieurs personnes auraient tenté de faire brûler des câbles électriques pour en récupérer le cuivre. Ils n’auraient pas remarqué la présence de l’aérosol qui aurait explosé en raison de la chaleur.

Plusieurs témoins interrogés par la police racontent avoir vu un groupe de jeune s'enfuir en courant après l'explosion. Une enquête a été ouverte par la police d'Angoulême.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers seconde guerre mondiale explosions pompiers