Cet article date de plus de 6 ans

Une collecte organisée après le décès du graffeur angoumoisin Kiston

A Angoulême, les amis de Kiston récoltent des fonds pour la famille de ce graffeur disparu la semaine dernière.
Kiston, de son vrai nom François Rousseau, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, à l’âge de 47 ans.
C'était un peu le parrain du graff à Angoulême et il a laissé sa signature sur de nombreux murs de la ville avec son association K10.
Le décès brutal de cet activiste des cultures urbaines en Charente a provoqué une vive émotion.
Très respecté par ceux qui ont travaillé avec lui, de nombreux hommages lui ont été rendus en particulier sur les réseaux sociaux.

Une collecte a même été organisée sur internet pour recueillir des fonds pour sa famille. Tous ceux qui ont apprécié Kiston sont appelés à se recueillir jeudi 30 juillet à 9h, au crématorium des 3 chênes, st Michel, Angoulème.

Reportage vidéo de B. Pillet / Ph. Ritaine.
##fr3r_https_disabled##
kiston
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société