• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Charente : fin du plan social chez Lafarge

L'arrêt d'une partie du site de Lafarge à La Couronne
Un reportage de Jérôme Deboeuf et Cécile Landais

C'est la fin d'une époque. Le four et la cheminée emblématique de la cimenterie Lafarge seront démantelées sous 4 à 5 ans. L'activité de broyage sera en revanche maintenue.

Par Hugo Lemonier

A La Couronne, en Charente, la direction de la cimenterie Lafarge a fait le point ce jeudi sur le plan social qui a débuté en août. L'usine ne va pas fermer mais elle ne conservera qu'une petite partie du personnel. 75% des emplois ont été supprimés.

Aucun licenciement sec. Vingt-cinq personnes ont été placées en pré-retraite, 22 ont pu être reclassées en interne et une trentaine ont trouvé un emploi en dehors de l'entreprise.

Côté industriel, LafargeHolcim va réduire la voilure : seule l’activité de broyage. Le groupe est le leader mondial du secteur depuis la fusion des sociétés Lafarge et Holcim en 2015. Implanté dans 90 pays, il aurait à faire face à des difficultés conjoncturelles dues à la surabondance de l'offre de ciment sur le marché mondial.

Sur le même sujet

Convention Education nationale - Seaska

Les + Lus