Charente : petites exploitations et vente directe à la ferme, un modèle qui marche

En matière agricole, le choix de s'installer sur des petites exploitations et de privilégier les circuits courts en faisant de la vente directe, est un modèle qui réussit le plus souvent et permet aux agriculteurs de s'assurer des revenus corrects. Exemple en Charente.

Loin des difficultés liées aux fluctuations des prix du marché de l'agriculture extensive, Nathalie et Laurent Pineau sont installés, en Charente, sur une exploitation de maraîchage de deux hectares à St-Yriex près d'Angoulême. Par nécessité, parce qu'ils ne pouvaient pas s'aggrandir, et par choix, ils se sont tournés vers une production diversifiée de légumes de saison qu'ils écoulent en majorité dans la boutique de l'exploitation. La vente directe représente 70% de leur chiffre d'affaires et assure ainsi une rentrée d'argent régulière permettant de faire tourner l'exploitation.

Plus d'informations avec le reportage de Jérôme Deboeuf, Cecile Landais et Alexandre Liégard. Ils se sont rendus sur l'exploitation de Nathalie et Laurent Pineau :
Reportage de Jérôme Deboeuf, Cécile Landais et Alexandre Liégard