Cet article date de plus de 4 ans

Des orages violents se sont abattus sur la Charente

Une nuit de déluge pour de nombreux charentais. 5000 foyers sont encore privés d'électricité ce matin alors que les équipes d'ERDF s'activent dans tout le département. Les pompiers sont intervenus plus de 300 fois.
Reportage de Bruno Pillet, Cécile Landais et Marion Reiler
Les images et vidéo amateurs qui circulent sur les réseaux sociaux témoignent de la violence de l'épisode orageux qui a touché le département de la Charente hier soir.
Les interventions des pompiers ont été essentiellement localisées à Angoulême, où le toit d'un supermarché (l'Intermarché de la rue Saint-Roch) s'est effondré, mais également sur Jarnac et Cognac où l'eau a pénétré dans de nombreuses maisons.
Le toit a cédé sous le poids de l'eau
Le toit a cédé sous le poids de l'eau © Anne Guillé-Epée
L'intérieur du magasin dévasté après l'effondrement du toit pendant l'orage.
L'intérieur du magasin dévasté après l'effondrement du toit pendant l'orage. © Anne Guillé-Epée
Des gros dégâts à l'Intermarché d'Angoulême après l'orage.
Des gros dégâts à l'Intermarché d'Angoulême après l'orage. © Anne Guillé-Epée
Le magasin est fermé après les orages et les dégâts de cette nuit.
Le magasin est fermé après les orages et les dégâts de cette nuit. © Anne Guillé-Epée

Toitures arrachées, arbres en travers des chaussées, inondations de caves, les hommes du Sdis 16 ont travaillé d'arrache-pied toute la nuit.Suite à l’épisode orageux qui a traversé le Poitou-Charentes dans la soirée d’hier entre 19h30 et 23h, le réseau de distribution d’électricité est affecté par des incidents consécutifs essentiellement à des impacts de foudre ou à la végétation avoisinante (chutes d’arbre, projection de branches). La plus grande partie des perturbations est localisée sur l’Est et le Sud de la Charente. Les équipes se sont focalisées durant la nuit sur les opérations de mise en sécurité en relation avec les pouvoirs publics.

Hier soir jusqu’à 29000 clients ont pu être concernés par des perturbations (18000 sur la Charente, 6000 sur la Charente-Maritime, 3500 sur la Vienne et 1500 sur les Deux-Sèvres). Ce matin environ 8500 clients restaient privés d’alimentation électrique (6800 sur la Charente, 800 sur la Charente-Maritime, 800 sur la Vienne et 100 sur les Deux-Sèvres). Depuis 6h30 plus d’une centaine de techniciens d’Enedis sont à pieds d’œuvre pour localiser les avaries et mener les réparations. Des entreprises partenaires sont également sollicitées en renfort. Enedis met tout en œuvre pour réalimenter ses clients d’ici la fin de journée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo