• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les Gilets jaunes s'organisent pour discuter avec le gouvernement

© F3 Poitou-Charentes
© F3 Poitou-Charentes

Jason Herbert, l'un des huit délégués des gilets jaunes à la communication, a fait savoir que seuls deux d'entre eux iraient discuter avec le Premier ministre et avec le gouvernement.

Par Sophie Goux

Le mouvement des Gilets jaunes est en train de s'organiser, si l'on en croit Jason Herbert. Ce Charentais de 26 ans, qui figure parmi les 8 délégués à la communication, a annoncé ce matin sur France info, que deux délégués seulement seront les interlocuteurs du gouvernement. Il s'agit d'Éric Drouet, celui qui avait lancé la mobilisation du 17 novembre, et Priscilla Ludosky, qui, elle, avait lancé la pétition contre la hausse du prix du carburant.

Les 6 autres délégués à la communication redeviennent donc des porte-parole avec la même portée que tous les autres Gilets jaunes.
Par ailleurs, les Gilets jaunes sont invités à désigner des représentants régionaux qui pourraient être amenés à prêter main-forte lors des discussions.

Jason Herbert, ancien journaliste et conseiller prud'homal 

Jason Herbert a été journaliste entre 2012 et 2014 et il siège comme conseiller prud'homal à Angoulême, sous l'étiquette de la CFDT. Une proximité syndicale qui pose question aux autres délégués à la communication. Selon nos confrères de Marianne, c'est le cas pour Maxime Nicolle, Gilet jaune des Côtes-d'Armor ; il estime que si cet élément se confirme, Jason Herbert ne pourra pas rester porte-parole plus longtemps :

On veut à tout prix conserver la neutralité du mouvement, il n'y a que comme ça qu'on pourra garder notre crédibilité auprès des gens qui se battent tous les jours pour leur survie.

Sur le même sujet

Didier Bily, champion de France de 50 m handisport

Les + Lus