Cet article date de plus de 4 ans

Chauvigny : un regard différent sur les Roms

En partenariat avec l'Association départementale pour l'accueil et la promotion des gens du voyage 86 (ADAPGV86), la bibliothèque municipale de Chauvigny propose, du 2 au 14 mai, une exposition intitulée « Les gens du voyage ».

© Jeannette Gregori
Jeannette Gregori est photographe. Elle s'est vite intéressée aux peuples tsiganes lorsqu’elle a ressenti qu’il était nécessaire de poser sur eux un nouveau regard. Avant les mesures d’expulsions prononcées par le gouvernement français, le choix de photographier les enfants gitans, rom et manouches lui a permis de sensibiliser le public à l’ensemble de la communauté.

Ces photos se proposent de susciter une émotion, de développer la tolérance en mettant en lumière les regards des enfants et l’amour prodigué par leurs parents


Les photos ont été prises à Paris, en Alsace ou dans le sud de la France. Elles retracent l'histoire des gens du voyage depuis le 9ème siècle.
Elles évoquent les diiférents mode de vie mais aussi les persécutions dont ont été victimes les gens du voyage.

Ces photos sont visibles à la bibliothèque municipale de Chauvigny jusqu'au 14 mai.

Un reportage d' Isabel Hirsch et Stéphane Bourin
expo gens du voyage



Jeannette GREGORI est née le 4 août 1967 à Thionville. Elle vit à Strasbourg. Elle a séjourné aux Etats-Unis en 1993/1994 en tant que lectrice et a suivi des cours de photographie aux Beaux-arts de l’Université d’Indiana. Les voyages dans les banlieues et quartiers populaires de New York ou de la Louisiane lui ont donné envie de laisser une trace des fragments de vie croisées sur son chemin. Elle a participé au programme d’échange linguistique franco-américain Fulbright en 2002/2003 et a vécu dans la région de Philadelphie. Son inspiration s’est nourrie de quelques photographes s’inscrivant dans la tradition du photoreportage ou de la photographie humaniste
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture photographie art expositions