Affaire Tarnac : la compagne de Julien Coupat réagit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mary Sohier

Deux jours après la relaxe quasi générale des militants du groupe de Tarnac, l'actuelle compagne de Julien Coupat nous a accordé quelques mots.

Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé, jeudi 12 avril, la relaxe de Julien Coupat, longtemps présenté par l'accusation comme le théoricien du groupe libertaire de Tarnac. Deux jours plus tard, ce samedi 14 avril, nous avons pu joindre par téléphone l'actuelle compagne de Julien Coupat :

La temporalité de dix ans d'affaire contre trois semaines de procès, c'est différent. Il lui faut un peu de temps pour atterrir. Il a donné tout ce qu'il pouvait pendant le procès. Il est au bout de ce qu'il pouvait donner.

Dix années d'enquête

Après trois semaines de débats, le tribunal correctionnel de Paris a décidé que les éléments apportés par les policiers chargés de les surveiller ne démontraient pas qu'ils étaient les auteurs des dégradations constatées dans la nuit du 7 au 8 novembre 2008 sur une ligne TGV. Ils ont toutefois été reconnus coupables de"refus de se soumettre à un prélèvement biologique", mais dispensés de peine. La fin d'une chronique judiciaire qui aura duré plus de dix ans...

Affaire Tarnac : la compagne de Julien Coupat réagit