Attaque des chiens à Lamazière-Basse (19) : la propriétaire des animaux arrêtée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Milon
Le tribunal judiciaire de Tulle avait condamné la propriétaire des chiens le 16 septembre 2021.
Le tribunal judiciaire de Tulle avait condamné la propriétaire des chiens le 16 septembre 2021. © A.Abalo/FTV.

La propriétaire de chiens qui avaient attaqué une septuagénaire à Lamazière-Basse en Corrèze en octobre 2020 vient d'être interpellée dans le Cantal et écrouée. Elle avait été condamnée, en son absence, en septembre dernier et sera rejugée le 19 janvier 2022.

Selon le parquet de Tulle, la propriétaire a été interpellée à Aurillac, dans le Cantal, lundi 3 janvier 2022.  

Elle a ensuite été présentée devant la justice et écrouée au centre pénitentiaire de Riom dans le Puy-de-Dôme.

Il faut dire que la jeune femme avait été condamnée le 16 septembre dernier par le tribunal correctionnel de Tulle à trois ans d'emprisonnement dont deux avec sursis, accompagné d'un mandat d'arrêt. Elle ne s'était pas présentée à l'audience.  

Son avocat avait parlé à l'époque de "raisons de santé" et avait fait appel du jugement mais la justice a donc souhaiter la placer en détention provisoire en attendant son procès en appel qui aura lieu le mercredi 19 janvier à Limoges d'après nos informations.

"Ma cliente et sa famille peuvent être satisfaits d'apprendre l'interpellation de la prévenue. On se demandait où elle était" indique Me Nadège Pouget-Bousquet, avocate de la victime.  

Rappel des faits  

Le 15 octobre 2020, une dame de 71 ans avait été attaquée très violemment en fin de journée par six chiens en liberté alors qu’elle se promenait près de chez elle à Lamazière-Basse. Elle a été grièvement blessée aux jambes et à l’une de ses mains et a dû être héliportée au CHU de Limoges. Elle restera en soins intensifs pendant plusieurs mois.

Les chiens, cinq de race Cane Corso et un bouledogue Anglais ont  alors été saisis et placés dans un refuge à Bort-les-Orgues.

Leur propriétaire, une femme de 33 ans a été poursuivie pour "blessures involontaires par chiens avec une ITT supérieure à 3 mois" ce qui est un délit. Il s’avère que les canidés ont récidivé un mois avant.

Euthanasie des chiens

Début novembre 2020, la préfecture de la Corrèze avait pris un arrêté d'euthanasie à l’encontre des chiens. Personnels et bénévoles du refuge ainsi que des sympathisants de la cause animale, tous opposés à l’euthanasie s'étaient mobilisés. Le 27 mai 2020, les chiens avaient été conduits dans une clinique vétérinaire pour être euthanasiés.      

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.