Brive : le CAB défie le Stade Toulousain avec le maintien en ligne de mire

Publié le

25e journée du Top 14 et dernier match à domicile de la saison pour les Brivistes ce samedi 21 mai (21h05), avec une grosse pression sur deux équipes aux objectifs bien différents. Malheur aux vaincus dans un Stadium à guichets fermés.

13979 spectateurs attendus... Une première cette saison ! Une haie d'honneur grandiose annoncée et de multiples animations, preuve de l'importance de ce match primordial dans la course au maintien. Dans une mauvaise spirale, les Brivistes n'ont plus que 3 points d'avance sur Perpignan et la périlleuse 13e place, synonyme de barrage contre le finaliste malheureux de ProD2.

Les Corréziens préparent ce gros rendez-vous depuis deux semaines. Et pour mettre toutes les chances de leur côté, Jeremy Davidson et le staff du CAB ont cassé les habitudes. Un stage de cohésion à Soustons dans les Landes, puis deux dernières journées d'entraînement à huis-clos, pas si fréquent. Les joueurs se sont beaucoup parlé, ont travaillé physiquement et stratégiquement jusqu'au moindre détail. En tentant d'évacuer un peu l'énorme pression qui pèse sur leurs épaules.

Les Toulousains, eux, ont livré deux formidables batailles en Irlande dans le cadre de la Coupe d'Europe. Vainqueurs du Munster au terme d'un match épique, ils ont cédé face au Leinster, mais ont affiché un niveau de jeu qui peut faire peur... Problème, ils sont encore loin d'avoir assuré leur qualification pour les phases finales du Top 14, et viennent donc chercher des points à Brive avec leur meilleure formation possible, soit peu ou prou la moitié de l'équipe de France, et un total potentiel de 350 sélections réunies sur la pelouse, vertigineux ! 

Pour n'importe quel joueur de rugby tricolore, le Stade Toulousain reste la référence, surtout pour ceux qui y ont évolué, comme le pilier briviste Daniel Brennan, titulaire ce samedi.

A l'aller, les Brivistes avaient bien résisté à Ernest-Wallon, ne s'inclinant que 18-11 sans encaisser d'essai, mais la composition du XV haut-garonnais était alors légèrement différente...

Pour les Blanc & Noir, il s'agira aussi d'oublier les vilaines prestations contre Lyon et à Perpignan et de ne surtout pas jouer le match avant l'heure, eux qui ne sont pas forcément très habitués aux rencontres en prime time. Les anciens du collectif comme l'emblématique capitaine Saïd Hirèche veillent au grain. 

Côté compo, on compte 5 changements dans le XV briviste titulaire par rapport au dernier match à Perpignan, avec notamment le retour aux affaires très attendu du demi-de-mêlée Paul Abadie qui formera la charnière avec Enzo Hervé. Stuart Olding, lui, retrouve sa place au centre. 

LE XV du CAB :

15 Tuicuvu; 14 Bituniyata, 13 Lee, 12 Olding, 11 Bituniyata; 10 Hervé, 9 P. Abadie; 8 Fa'aso'o, 7 Hirèche (cap), 6 E. Abadie; 5 Paulos, 4 Ratuva; 3 Japaridze, 2 Matu'u, 1 Brennan

Le banc : 16 Dufour, 17 Chauvac, 18 Lebas, 19 Kamikamica, 20 Voisin, 21 Lobzhanidze, 22 Galletier, 23 Bekoshvili

Quelque soit le résultat de la partie, tous les regards en Corrèze seront braqués le lendemain sur la performance de Perpignan à Castres (dimanche 22 mai, 21h05), en espérant s'éviter une dernière journée sous une pression maximale. Pour mémoire, l'USAP recevra l'Union Bordeaux-Bègles, tandis que le CAB ira affronter le Stade Français.