Corrèze : des PV fictifs pour sensibiliser les cyclomotoristes

Cette année en Corrèze, 60% des accidents mortels en ville concernent des deux roues. La police met en place jusqu'à ce vendredi des contrôles ciblés et distribue des PV fictifs aux contrevenants pour les sensibiliser.

© France 3
Pour sensibiliser les jeunes conducteurs de cyclomoteurs, la police renforce les contrôles sur les routes de Corrèze. Port du casque, moteur réglementaire, certificat d'assurance... Tout est vérifié.

Matis, collégien, est pris à partie par les policiers. Trois infractions sont relevées sur sa moto : "Je l'ai achetée il y a peu de temps, donc je n'ai pas eu le temps de faire toutes les réparations, se justifie-t-il. Il y avait ma plaque qui n'était pas conforme, mon pot qui faisait trop de bruit et mon rétroviseur que j'avais replié".

Au total, le jeune homme aurait dû s'acquitter de 225 euros d'amende, mais pas ce jour-là. Les forces de l'ordre réalisent des contrôles ciblés en guise de prévention, sans verbaliser les contrevenants : une philosophie appliquée pour la première fois dans le département.

Une démarche pédagogique

"Aujourd'hui, on leur met ce que l'on appelle une contravention pédagogique. Elle est là pour rappeler la règle, explique le commissaire de Brive-la-Gaillarde, Gaël Le Pense-Penverne. On veut qu'ils comprennent qu'ils doivent s'équiper pour se mettre en conformité."

Sur les douze deux-roues contrôlés ce mercredi, cinq étaient en infraction. Les contrôles pédagogiques continuent jusqu'à ce vendredi. Après quoi et malgré l'approche de Noël, la police ne fera plus de cadeaux.

durée de la vidéo: 01 min 39
Corrèze : des PV fictifs pour sensibiliser les cylomotoristes


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité