Page Eco : le succès de l'entreprise UV Germi pour lutter contre le Covid-19

Publié le
Écrit par Gwenola Bériou
UV Germi utilise les ultra-violets pour décontaminer l'eau, l'air et les surfaces.
UV Germi utilise les ultra-violets pour décontaminer l'eau, l'air et les surfaces. © G.Bériou - France Télévisions

La PME corrézienne, installée à Saint-Viance, développe la technologie des ultra-violets pour décontaminer l'eau, l'air et les surfaces. Elle connait une forte augmentation de ses commandes depuis la crise sanitaire.

UV Germi n'a pas attendu l'apparition du Covid-19 pour développer de nombreuses applications à la technologie des rayons ultra-violets, dans les domaines de la décontamination.

La PME a été créée en 2009 par André Bordas, un chef d'entreprise spécialisé au départ dans le bobinage électrique et la fourniture de matériels pour le traitement de l'eau. 
En 1995, il répond à un appel d'offres de la chambre d'agriculture de la Corrèze pour filtrer l'eau pompée par les serres. Il réfléchit à un système naturel et pense à la technologie des UVC, qui ont la propriété de détruire l'ADN des micro-organismes, virus ou bactéries.

A l'époque, il n'y avait pas de fabricant d'UV en France. On a développé les premiers appareils de décontamination de l'eau par rayon ultra-violets. C'est ce qui a lancé UV Germi.

André Bordas

Fondateur et PDG d'UV Germi

L'entreprise obtient en 2006 un agrément pour la déchloramination des piscines publiques. Aujourd'hui, plus de 2500 bassins publics sont équipés de ce système qui permet de détruire les chloramines, les particules du chlore nocives pour les humains.
La technologie sera ensuite appliquée à la décontamination de l'eau potable et aux besoins des industries.

En 2009, UV Germi - tout juste créée - développe les premiers purificateurs d'air, en pleine épidémie de grippe H1N1. Ces appareils, constamment améliorés depuis au sein du laboratoire recherche et développement de l'entreprise, ont connu un regain d'intérêt avec la crise du Covid-19.

Nous avons été sollicités par des entreprises privées, des restaurateurs, des open spaces, des bureaux, mais également tout ce qui est équipements publics notamment dans le milieu scolaire.

Willy Fortunato

Directeur général délégué

La finalisation des commandes publiques prend du temps, mais avec l'épidémie de coronavirus et grâce aux différentes solutions qu'elle apporte (purificateur d'air, baladeuse de décontamination des surfaces), UV Germi pourrait entrer dans une nouvelle dimension.

L'entreprise a déjà embauché une dizaine de personnes supplémentaires, pour monter à 48 salariés. Et son chiffre d'affaires a atteint 6,6 millions d'euros en 2020.
UV Germi est dans l'attente d'un agrément du ministère de la Santé pour pouvoir équiper les hôpitaux (c'est déjà le cas pour les CH de Brive et de Guéret).
Sa technologie a également séduit la RATP à Paris, qui envisage d'équiper ses bureaux et peut-être demain ses réseaux de transports en commun comme c'est déjà le cas à Dubaï.

De nouvelles perspectives importantes pour cette PME, qui souhaite malgré tout conserver une dimension à taille humaine, et inscrire son développement dans un territoire, celui de la Corrèze.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.