• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Rugby Pro D2 : le CA Brive décroche son ticket pour la finale

Au coup de sifflet final, les 13000 spectateurs du Stadium peuvent laisser éclater leur joie. "On est en finale, on est en finale !" / © F3 - Pierre Gauthier
Au coup de sifflet final, les 13000 spectateurs du Stadium peuvent laisser éclater leur joie. "On est en finale, on est en finale !" / © F3 - Pierre Gauthier

Ce dimanche 19 mai 2019, les rugbymen corréziens se sont imposés au Stadium face à Vannes 40 à 20, en demi-finale du championnat de pro D2. Ils sont désormais à une victoire de la remontée en Top 14.

Par Gwenola Beriou

Les joueurs du CA Brive peuvent savourer leur victoire. Ils viennent de se qualifier pour la finale du championnat de Pro D2, qui se tiendra dimanche 26 mai à Pau. Ils affronteront Bayonne, qualifié hier soir face à Oyonnax à l'issue d'un match à suspense.
Les Brivistes ne sont plus qu'à une victoire de leur objectif de la saison : remonter en Top 14.
 

Première période tendue


Et pourtant les Corréziens se sont fait peur en début de rencontre.
Après avoir ouvert le score grâce à la botte de Thomas Laranjeira, 3-0 (2e), ils sont rejoints dans la foulée sur une pénalité de Christopher Hilsenbeck, 3-3 (5e).
Le CAB repasse devant, toujours grâce à Laranjeira, 6-3 (16e). Mais le premier essai de la partie est bien breton, et signé Alexandre Mourot, qui permet aux siens de prendre l'avantage 6-10, (22e).
 


10 minutes plus tard, les locaux reviennent enfin dans le match, merci Laranjeira ! 9-10 (32e).
Axel Müller écope ensuite d'un carton jaune, mais paradoxalement c'est le moment choisi par les Brivistes pour enfin scorer autrement qu'au pied, par Matthieu Voisin à la sirène. Brive prend le score à la pause, 16-13, sans doute déjà le tournant du match.
 
 

Brive prend le large


Au retour des vestiaires, les Corréziens enfoncent le clou d'entrée avec un essai en force d'Otar Giorgadze, 23-13 (45e)
A la peine physiquement, les Vannetais sont sanctionnés deux fois en 10 minutes d'un carton jaune, pour Alexandre Mourot (50e) et Anthony Bouthier, auteur d'un geste involontaire mais hyper spectaculaire et dangereux sur Franck Romanet (59e).
Le CAB en profite pour tuer le match en inscrivant deux nouveaux essais, par Rory Scholes à la 61e, 30-13. Puis par Seva Galala à la 70e, 37-13.
 

Courageux, les Morbihanais sauvent l'honneur en marquant un 2ème essai par Bouthier à la 75e, 37-20. Et c'est Stuart Olding qui clôt la marque sur pénalité, 40-20 (79e), les Corréziens sont en finale !
 

Dimanche 26 mai, les Brivistes défieront donc les Bayonnais en finale à Pau. Un match indécis, les deux formations ont chacune gagné chez elle en saison régulière, le CAB pas plus tard qu'il y a 15 jours au Stadium (20-18). Entre la fougue des jeunes Basques et la puissance des Corréziens, bien malin qui peut prédire le résultat de cette finale ô combien alléchante.

 

Sur le même sujet

Place Robuchon

Les + Lus