Corrèze : 40 migrants de la Jungle de Calais sont arrivés

Corrèze : 40 migrants de la Jungle de Calais sont arrivés
40 migrants venant de la Jungle de Calais sont arrivés dans la nuit du 26 au 27 octobre à Voutezac et Uzerche (Corrèze). Intervenants : Jeune homme Afghan, 25 ans - Annie Bougault, Bénévole - Nicole Poulverel, Maire de Voutezac (DVD) - Bertrand Gaume, Préfet de la Corrèze

40 migrants venant de la Jungle de Calais sont arrivés dans la nuit du 26 au 27 octobre à Voutezac et Uzerche (Corrèze).

Par Lucas Hobé


Les 40 migrants venant des campements de Calais vont être accueillis dans les centres d'accueil et d'orientation (CAO) situés à Voutezac et Saint-Priest-de-Gimel (Corrèze). Ceux devant être hébergés à Saint-Priest-de-Gimel sont pour l'heure installés à Uzerche dans l'attente de la disponibilité du CAO.

Cette mise à l'abri temporaire doit permettre aux associations d'aider les migrants à constituer un dossier de demande d'asile. Il sera procédé ensuite à leur réorientation dans le dispositif d'hébergement déjà existant, dédié aux demandes d'asile. 
"Accueillir ces personnes fuyant les guerres et les persécutions, c'est avant tout répondre à un objectif humanitaire, celui de leur mise à l’abri. C’est aussi une action qui relève de la solidarité nationale afin de les sortir d’une situation de grande précarité à Calais. Comme d'autres territoires, notre département doit répondre à cet objectif dans le respect de la dignité des personnes" explique la préfecture de Corrèze dans un communiqué. 

35 migrants déja accueillis dans le département

Ces réfugiés de la Jungle de Calais rejoignent les 35 migrants qui sont déjà accueillis dans le département dans trois centres d'accueil et d'orientation à Meymac, Ussel et Uzerche.

Les cinq CAO du département sont gérés par des associations, partenaires de l’État qui en assure le financement. Outre un accompagnement administratif, elles proposeront à ces personnes un soutien sanitaire et social.

Mardi 25 octobre, 40 migrants ont également été accueillis à Limoges dans les locaux de l'AFPA tandis que quatre Soudanais et neuf Afghans sont arrivés au Comité d'Accueil Creusois de Guéret.

A lire aussi

Sur le même sujet

Fermeture des thermes de Saujon, les explications du directeur de l'établissement

Les + Lus