• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Corrèze : une application pour signaler les dégâts causés par le gibier

L'application est destinée aux agriculteurs corréziens, mais aussi aux particuliers. / © F3 Limousin
L'application est destinée aux agriculteurs corréziens, mais aussi aux particuliers. / © F3 Limousin

Depuis cet été en Corrèze, les agriculteurs et les particuliers peuvent signaler les dégâts causés par le gibier, et notamment les sangliers, via une application mobile.
 

Par RD avec AT

Un portable, quelques photos, quelques clics et le tour est joué. En Corrèze, il est possible depuis quelques mois de signaler via une application mobile les dégâts causés par le gibier, et tout particulièrement les sangliers connus pour laisser des traces de leur passage (en témoignent les trous du golf de Brive).
 


Gratuite, l’application "Signalement de dégâts", téléchargeable facilement depuis le playstore, a été lancée en août dernier par la chambre d’agriculture du département. Depuis son lancement, 70 agriculteurs l’ont utilisée pour signaler des dégâts. Parmi eux, Eric Germane, agriculteur à Dampniat, dont 9 hectares de prairie ont été dévasté début janvier :
 

Avant je ne signalais pas et depuis qu'il y a l'application je signale. Il faut bien signaler les dégâts qu'on a, car tous les ans on en a et on ne dit rien, on rebouche comme on peut. On en parle aux chasseurs du coin, au président de la chasse des communes. Mais à force il arrive un moment où il faut faire quelque chose.


Grâce aux signalements, l’appli permet une cartographie des zones où le gibier est très présent, pour ensuite agir en conséquence, et réduire les populations trop nombreuses. Elle facilite également les démarches de création de dossier d'indemnisation auprès de la fédération de chasse départementale.

 
Corrèze : une application pour signaler les dégâts causés par le gibier
Avec : Eric Germane, agriculteur à Dampniat ; Patrick Auger, responsable pôle étude foncier et urbanisme à la chambre d’agriculture  - France 3 Limousin - Reportage : Aurore Trespeux/Marine Nadal


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus