La fusion des communes est à la mode

La fusion des communes a le vent en poupe
En quelques mois, huit communes de l'ex-Limousin se sont mariées. Une option rendue possible par la loi de mars 2015, qui leur accorde plusieurs avantages financiers. Intervenants : Jean-Charles Nowosad, agent technique à Parsac-Rimondeix / Serge Jannot, maire délégué de Parsac-Rimondeix / François Riva, maire de Parsac-Rimondeix / Dominque Brouzes, habitant de Rimondeix / Christian Manière, maire délégué de Malemort et ancien maire de Venarsal / Thierry Charlot, agent technique à la mairie de Malemort / Guilheme Célérier, Directeur financier à la mairie de Malemort / Frédérique Meunier, maire ( UDI) de Malemort - France 3 Limousin - Reportage de Philippe Mallet et Thomas Milon

Depuis la loi de mars 2015 qui permet aux communes de fusionner tout en conservant leurs dotations globales de fonctionnement, huit communes du Limousin ont fait le choix de se marier. C'est le cas, par exemple, de Parsac et Rimondeix en Creuse, ou encore de Malemort-sur-Corrèze et Venarsal.

Par Gwenola Beriou

Le 1er janvier 2016, la petite commune de Venarsal en Corrèze (environ 500 habitants) est devenue une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Malemort-sur-Corrèze (4ème ville du département en terme de population, avec plus de 7500 habitants).
En Creuse, Parsac (600 habitants) et Rimondeix (76 habitants) sont également devenue une seule et même commune.

Alors que les dotations de l'État sont en baisse constante, le mariage des communes, à travers la loi du 16 mars 2015 relative à la réforme des collectivités territoriales, permet à celles-ci de bénéficier de plusieurs avantages financiers.
Les dotations globales de fonctionnement de chaque communes sont en effet maintenues, et les communes fusionnées bénéficient d'un coup de pouce pour leurs investissements.
En échange, elles doivent mutualiser leurs moyens, et apprendre à se partager le pouvoir en respectant, plus ou moins, l'histoire des territoires communaux.
Une véritable révolution silencieuse...

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Des milliers de retraités agricoles obligés de rembourser un trop-perçu après un bug informatique

Près de chez vous

Les + Lus