• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Accueil de jeunes migrants en Corrèze : le centre de Sarroux est fermé

 En octobre 2016, les autorités françaises avaient lancé une opération de démantèlement de la jungle de Calais. / © BERTRAND LANGLOIS / AFP
En octobre 2016, les autorités françaises avaient lancé une opération de démantèlement de la jungle de Calais. / © BERTRAND LANGLOIS / AFP

26 jeunes migrants avaient été accueillis dans un centre provisoire d'accueil en novembre 2016 à Sarroux en Corrèze. Ce site n'avait pas vocation à être maintenu dans le temps. Il a fermé le 30 janvier 2017.

Par Mathilde Brazeau et H.A

Plus aucun migrant ne se trouve aujourd'hui au centre d'accueil et d'orientation provisoire de Sarroux en Corrèze. 26 jeunes (réputés mineurs) en provenance de la jungle de Calais étaient hébergés dans des locaux d'une colonie d'EDF depuis le 2 novembre 2016. Le site est aujourd'hui vide. Il a fermé le 30 janvier 2017. 

Sur les 26 pensionnaires, 8 ont rejoint le Royaume-Uni, deux ont fugué, 4 sont pris en charge par l'aide sociale à l'enfance en Corrèze et en Gironde. Enfin, 12 ont été reconnus majeurs. Parmi ces 12 personnes, plusieurs pourraient obtenir le droit d'asile en raison de leur appartenance à une ethnie, les Oromos, victimes d'une forte répression par le gouvernement éthiopien.
 
Uzerche ou encore Ussel, plusieurs dizaines de migrants ont trouvé refuge dans le département de la Corrèze en 2016.
Le centre d'accueil de Voutezac et celui de St Priest-de-Gimel ont vocation à être fermés d'ici au 31 mars 2017. Le site de Meymac a été transformé en Centre d'accueil de demandeurs d'asile



A lire aussi

Sur le même sujet

Le feu est maîtrisé au parking Salinières

Les + Lus