Borgwarner : les salariés sur le passage du Tour de France à Bort-les-Orgues

Vendredi 11 septembre, lors de la 13e étape du Tour de France, les salariés de Borgwarner, dont l'usine à Tulle va fermer en 2022, ont manifesté à Bort-les-Orgues en Corrèze, sur le passage des coureurs.

Lorsque le peloton est passé par Bort-les-Orgues en Corrèze, les banderoles des salariés de Borgwarner étaient visibles à la télé.
Lorsque le peloton est passé par Bort-les-Orgues en Corrèze, les banderoles des salariés de Borgwarner étaient visibles à la télé. © Capture d'écran
L'image était furtive et il valait mieux savoir qu'ils étaient là pour les trouver. Les salariés de Borgwarner se sont placés ce vendredi 11 septembre 2020 sur le chemin de la 13e étape du Tour de France, à Bort-les-Orgues en Corrèze. Leur but : médiatiser leur cause. Le 25 juin dernier, ils ont appris que leur usine à Tulle allait fermer.

Ils étaient un peu moins de 80 salariés à avoir fait le déplacement. Ils espéraient être environ 200 sur les 368 salariés, un nombre ambitieux mais qui se justifiait : une grève a débuté jeudi 10 septembre à l'usine de modules de commande pour boîtes de vitesse.
 
© Jean Perrier - France Télévisions

Discussion avec le n°2 du Tour

Les manifestants n'avaient aucune intention d'empêcher le bon déroulement de la course, simplement de faire parler d'eux. Ils ont pu discuter de cela avec Pierre-Yves Thouault, directeur délégué du Tour, et Pascal Coste, président du département de la Corrèze. 

Sur une étendue de pelouse, à côte du musée de la tannerie, ils ont étalé des banderoles et des pancartes pour signifier leur mécontentement. C'est ce qui est visible sur la vue aérienne du Tour de France. 

Le plan social débutera en janvier 2021 et la fermeture de l'usine est prévue en 2022.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie automobile grève social tour de france cyclisme sport télévision médias