Covid-19 : Pascal Coste en quatorzaine après avoir été en contact avec un malade

Le président du conseil départemental de la Corrèze a décidé de se mettre volontairement à l'isolement pendant 14 jours. Vendredi 21 août, il a participé à une conférence de presse dans le cadre du Tour de France. L'une des personnes présentes a depuis été testée positive au Coronavirus.

Sur la photo officielle du point presse, quelques libertés sont prises avec le port du masque...
Sur la photo officielle du point presse, quelques libertés sont prises avec le port du masque... © CD19
Vendredi dernier, la réception des Corréziens qui participent à l'organisation du Tour de France s'est déroulée "dans le strict respect des gestes barrières", selon le communiqué de presse envoyé ce lundi 24 août par le conseil départemental de la Corrèze.

Mais l'un des participants s'est avéré positif à la Covid-19 lors du test préalable au départ du Tour de France. La vingtaine de personnes présentes lors de la réception - dont Pascal Coste, ainsi que la presse corrézienne - est donc considérée comme "cas contacts". Ils devront se soumettre à un test de dépistage ce vendredi 28 août.

Par précaution, le président du conseil départemental a préféré se mettre volontairement à l'isolement jusqu'au résultat du test en fin de semaine.
 

J'applique la doctrine du Département de la Corrèze " Protéger - Tester - Accompagner". Le respect des gestes barrières est la condition sinéquanone pour pouvoir continuer à bien vivre ensemble.

Pascal Coste, président du Conseil départemental de la Corrèze


Joint par Skype ce lundi matin, Pascal Coste précise que son agenda est chargé cette semaine, et qu'il aurait potentiellement croisé un millier de personnes. Il préfère donc appliquer cette mesure de précaution.
 
Covid-19 : Pascal Coste se met à l'isolement


Le président de la Corrèze ne se dit pas inquiet quand à la circulation du virus sur son département : "Nous avons un taux de reproductibilité du virus de 0,6 et un taux de positivité aux tests bien en dessous de 1, ce qui est très inférieur aux seuils nationaux. Mais pour continuer à bien vivre ensemble et ne pas devoir annuler l'ensemble des manifestations, il est important de porter le masque et de respecter les gestes barrières, lavage des mains et distanciation physique de 1 mètre."


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique coronavirus/covid-19 santé société