Cet article date de plus de 6 ans

Des panneaux routiers de Tulle volés il y a deux semaines réapparaissent en Bretagne

Subtilisés dans la nuit du 15 au 16 juin, les panneaux d'entrée et de sortie de la ville corrézienne ont été brandis hier en Bretagne par des manifestants du mouvement des "Bonnets Rouges" pour protester contre la réforme territoriale de François Hollande.
Des bretons mais aussi des basques, des savoisiens et des alsaciens : il y a deux semaines les militants régionalistes avaient uni leurs forces et constitué un petit commando pour dérober la quasi totalité des panneaux d'entrée et de sortie de la ville chère au Président de la République.

Dans un communiqué ils dénoncent la réforme territoriale de François Hollande : "il veut faire disparaître nos pays, alors nous faisons disparaître sa ville"

Hier cinq de ces objets de signalisation routière au patronyme hautement symbolique ont réapparu devant cinq préfectures de Bretagne.

En Alsace un panneau a été déposé au pied du mont Saint Odile.

En Savoie deux panneaux ont été remis aux préfectures d'Annecy et de Chambéry.

Au Pays Basque, on peut s'attendre à voir réapparaître les derniers exemplaires encore manquants dans les jours qui viennent.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois hollande politique