L'histoire de l'immigration turque à Bourganeuf

Ils sont arrivés à partir des années 70. Les premiers immigrés turcs fuyaient l'instabilité politique et économique de leur pays. Dans la Creuse à Bourganeuf, ils ont trouvé de l'emploi, dans les forêts. Des conditions de travail souvent difficiles.  
Kadir Akar fait partie des premiers travailleurs turcs de Bourganeuf
Kadir Akar fait partie des premiers travailleurs turcs de Bourganeuf
A partir des années 70, des immigrés turcs s'installent à Bourganeuf. Ils fuient leur pays, pour des raisons politiques, et très souvent économiques.

A l'époque, la France a besoin de main d'oeuvre. A Bourganeuf, l'industrie forestière se développe, mais elle manque de bras. Elle emploie alors les Turcs, comme bûcherons.
 

 

Des conditions de travail difficiles


Les hommes font venir leur famille, des frères, des cousins, des voisins, alors "s'installe une chaîne migratoire et se constitue un village anatolien dans cette localité creusoise", constate Annette Marsac, chercheuse en sociologie. Elle insiste aussi sur les conditions de travail de ces bûcherons : 

Les conditions de travail des immigrés turcs ont été extrêmement difficiles parce que la forêt limousine n'est pas une forêt plate, facile d'accès. Il y a des zones très pentues, très dangereuses. Ils ont fait un travailextrêmement dur. Certains l'ont payé de leur vie, de leur santé



En 1990, on compte 44 familles turques à Bourganeuf. 

 
Les familles d'origine turque de Bourganeuf
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immigration société