Coup de tonnerre dans le paysage politique creusois

Michel Vergnier, député depuis 20 ans, est éliminé dès le premier tour. / © France 3 Limousin
Michel Vergnier, député depuis 20 ans, est éliminé dès le premier tour. / © France 3 Limousin

Le député socialiste sortant Michel Vergnier est battu dès le premier tour. Le candidat de La République En Marche, un agriculteur novice, rassemble 33,19% des suffrages.

Par François Clapeau

En 2012, il était arrivé en tête au premier tour avec 44% des voix. Cette année, Michel Vergnier réalise un score très en dessous, 15,52%, et termine seulement  en 4ème position.
Michel Vergnier est pourtant une figure politique incontournable de la région. Maire de Guéret, il était député socialiste depuis 20 ans.


Conséquence de la Présidentielle ?


Mais ce soutien indéfectible du candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon paie sans doute le mauvais score de son champion : au premier tour, Benoît Hamon avait rassemblé en Creuse 7,82% des suffrages, contre plus de 21% pour Jean-Luc Mélenchon.
La candidate de la France Insoumise Laurence Pache réalise cette fois un score de 13,72%, moins de deux points derrière le député sortant.


La Creuse En Marche


Ici encore, c’est La République En Marche qui écrase la concurrence, avec une dynamique impressionnante. Le candidat Jean-Baptiste Moreau rassemble sur son nom 33,19% des voix.
Cet agriculteur obtient 10 points de plus qu’Emmanuel Macron dans le département au premier tour de la présidentielle.


LR deuxième


En deuxième position, on peut aussi parler de renouvellement avec un jeune candidat LR, Jérémie Sauty : il a seulement 27 ans. Mais avec 17,74% des voix, il est encore loin d’une victoire dimanche prochain.

Pour le Front National, Martial Maume obtient 10,51%.

Le communiste Claude Guerrier fait un score de 2,83%, et l’écologiste Pierrette Bidon un score de 2,36%.

Sur le même sujet

Banc d'Arguin et ostréiculture: une régulation pour préserver les herbiers

Les + Lus