La "ferme des mille veaux" en Creuse autorisée à doubler sa capacité

Le préfet de la Creuse vient de donner son feu vert : le centre d'engraissement de Saint-Martial -le-Vieux qui pouvait accueillir 400 bovins pourra désormais en recevoir 800.

Image d'illustration
Image d'illustration © Bruno Barlier/MaxPPP
A la suite d'un recours de l'association L-PEA (Lumière sur les pratiques d'Elevage et d'Abattage) la SAS "Ferme de Saint-Martial" ne pouvait accueillir que 400 animaux à la fois.

L'arrêté du 7 février 2018 du préfet de la Creuse va permettre aux exploitants du centre d'engraissement de Saint-Martial-le-Vieux de multiplier par deux le nombre d'animaux.

Cet arrêté précise aussi que les 7 776 tonnes de fumier produites annuellement devront être valorisées par une usine de méthanisation.
Pour l'instant cette usine n'existe pas encore et le centre d'engraissement est autorisé à épandre 3 180 tonnes sur des parcelles agricoles avoisinantes.

Dans un communiqué, l'association L-PEA indique qu'elle "reste fermement mobilisée contre la ferme-usine des 1000 veaux" ... "qui ne vise qu'à promouvoir un modèle d'élevage intensif totalement dépassé".

En décembre 2016 un incendie d'origine criminel avait détruit un bâtiment de stockage de la ferme.
Le Premier Ministre de l'époque Bernard Cazeneuve s'était rendu sur place pour soutenir le projet et lui octroyer des aides substantielles.
Pour l'instant l'enquête n'a toujours pas abouti et le bâtiment incendié n'a toujours pas été reconstruit.

Arrêté préfectoral du 07-02-18 autorisant l'extension de la "Ferme des Mille Veaux"

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter