Carte scolaire en Creuse : la mobilisation se poursuit

Suite de la mobilisation contre la carte scolaire en Creuse
Pour le 2e CDEN qui doit valider la carte scolaire ce mardi 21 mars 2017, et malgré sa deuxième version, plus allégée, hier par la DASEN, la mobilisation est maintenue. Environ 200 personnes se sont rassemblées devant la préfecture de Guéret ce mardi 21 mars 2017. Intervenants : Denis Sarty (maire d'Ars), Remy Van Campen (parents d'élèves à Saint-Priest-La Feuille) et Fanny Tissandier (déléguée SNUipp 23) - France 3 Limousin - Reportage de Marielle Camp et André Abalo. Montage : Philippe Ruisseaux

Nouvelle journée d'action ce mardi 21 mars 2017 pour les parents d'élèves du département qui souhaitent maintenir la pression malgré une nouvelle version "allégée" à neuf suppressions de classe. 

Par Alexandra Filliot

Malgré la présentation lundi 20 mars d'une version allégée de la carte scolaire en Creuse (avec 9 suppressions de classe contre 20 annoncées précédemment), les syndicats d'enseignants étaient bien décidés à se faire entendre ce mardi 21 mars 2017.

Près de 200 personnes se sont réunies devant la préfecture de la Creuse à partir de 15 heures, pendant le comité technique. Pour leurs écoles, ils ont bravé la pluie, sorti les banderoles et les casseroles pour être entendus. Venus des quatre coins de la Creuse, parents, élus et enseignants se serrent les coudes et espèrent encore faire pression.  Car c'est tout simplement l'avenir de leur commune qui est en jeu

Une ruralité qui s'inquiète, car une classe qui ferme, c'est un regroupement qui se profile à plus ou moins long terme avec des temps de transport scolaire qui s'allongent, et ça pour les parents, c'est insupportable.

Cette mobilisation pourrait encore faire bouger les lignes : les syndicats d'enseignants ne désespèrent pas de grapiller quelques ajustements pendant ce CDEN. Les négociations s'annonçaient longues mais parents et élus sont bien décidés à tenir le pavé jusqu'à la fin.


 

Sur le même sujet

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus