• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Creuse : situation inquiétante pour une famille géorgienne

Les militants associatifs se sont mobilisés pour empêcher l'expulsion / © Nicolas Chigot-France3 Limousin
Les militants associatifs se sont mobilisés pour empêcher l'expulsion / © Nicolas Chigot-France3 Limousin

Une soixantaine de personnes se sont rassemblées ce vendredi 28 juin 2019 pour empêcher l’expulsion d’une famille géorgienne, assignée à résidence dans un hôtel creusois. Mais la famille se serait enfuie. A l’heure actuelle, on ne sait pas où elle se trouve.
 

Par Noëlle Vaille

Dès 6 heures ils étaient sur place. Ce vendredi 28 juin 2019, une soixantaine de personnes, dont plusieurs militants de l’association RESF, se sont rassemblés devant un hôtel d’une zone industrielle de Guéret. A l’intérieur de cet établissement, une famille de Géorgiens (un couple et ses trois enfants de 8 ans, 6 ans et 8 mois), assignée à résidence en attendant son expulsion du territoire français.

Selon le comité de soutien, le père de famille serait sous le coup de menace de mort émise par la mafia locale.
Les trois enfants étaient jusqu’à maintenant scolarisées à l’école Jacques Prévert de Guéret.

Mais tous les recours ont été épuisés et l’expulsion de la famille est imminente. Ce matin, les policiers devaient venir les chercher pour rejoindre un convoi qui devait les ramener en Géorgie.
L’opération ne s’est finalement pas déroulée. Mais les associations ne savent pas si la famille se trouve toujours dans l’hôtel ou si elle s’est enfuie pendant la nuit, par crainte de l’expulsion.
Dans ce cas, elle serait entrée dans la clandestinité, ce qui inquiète beaucoup le comité de soutien.
Contactée par téléphone, la préfecture de Creuse ne souhaite pas s'exprimer.



 

Sur le même sujet

Soirée de clôture du festival Au Fil du Son à Civray

Les + Lus