Guéret : le club de judo appelle à l'aide

Publié le Mis à jour le

Grosses inquiétudes quant à la pérénité du club de judo de Guéret et de ses 150 licenciés. Les comptes sont dans le rouge, l'entraîneur a dû être licencié. Les membres du club cherchent des financements pour ne pas rester définitivement sur le tatami.

Un trou de près de 6000€


A la rentrée de septembre 2018, les membres du club de judo de Guéret vont peut-être devoir raccrocher leurs kimonos. En novembre dernier, suite à un raté dans la gestion, la subvention régionale qui finançait l'emploi de l'entraîneur n'a pas été reconduite. Le club a dû prendre en charge la rémunération de ce salarié ce qui a conduit à un déficit financier de près de 6000€.

On est quand même un club qui a beaucoup de résultats au plan départemental, régional voire national. Ce serait dommage de disparaître l'année prochaine. Arthur Bapaume, judoka

Depuis ce mercredi 30 mai, le club n'est plus en mesure d'accueillir les jeunes et pourrait bien ne plus exister à la rentrée alors qu'il rassemble plus de 150 licenciés. Alertées, les collectivités font leur possible. La mairie de Guéret a déjà donné un coup de pouce, la solution pourrait venir de la région.

C'est peut-être le dernier combat du club mais il est essentiel pour sa survie ! Alexandre Boueyre, président du judo club guérétois

En attendant le tour de table des collectivités, le club appelle à l'aide et cherche des partenaires. Avis aux amateurs.
Guéret : le club de judo appelle à l'aide