• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Une momie égyptienne passe un scanner à l'hôpital de Guéret

Le scanner de l'hôpital de Guéret (Creuse) mobilisé pour un patient un peu particulier : une momie égyptienne ! / © Marielle Camp - France 3 Limousin
Le scanner de l'hôpital de Guéret (Creuse) mobilisé pour un patient un peu particulier : une momie égyptienne ! / © Marielle Camp - France 3 Limousin

Ici, pas question de trésor de Toutankhamon, mais une momie égyptienne en provenance du musée de Guéret. Vendredi 29 mars 2019, le sarcophage est entré à l'hôpital de la ville... pour un scanner. Le but : rassembler le maximum d'indices pour savoir qui se cache sous les bandelettes.

Par Hélène Abalo

Percer le secret de la momie, c'était l'objectif de cette opération pour le moins inhabituelle à l'hôpital de Guéret  le vendredi 29 mars 2019. C'est un patient pas comme les autres qui a passé un scanner : un enfant de 3 ans dont le sarcophage a été mis au jour au XIXe siècle à Antinoé, une cité de l'ancienne Egypte, située sur la rive orientale du Nil. 
Cette momie qui fait partie de la collection du musée de Guéret a été mis au jour au XIXe siècle en Egypte. / © Marielle Camp - France 3 Limousin
Cette momie qui fait partie de la collection du musée de Guéret a été mis au jour au XIXe siècle en Egypte. / © Marielle Camp - France 3 Limousin

Cette momie fait partie de la collection du musée de Guéret. L'enfant, dont on ignore le nom, vivait à Antinoé vers -100 avant JC. Il est mort à environ 3 ans et demi. La qualité de son sarcophage prouve qu'il venait d'une famille aisée. 

Alors que l'égyptologie fait la Une de l'actualité avec l'exposition Toutânkhamon : Le Trésor du Pharaon jusqu'au 15 septembre à La Grande Halle de La Villette, il n'est pas étonnant que cet examen médical hors du commun ait attiré les foules ! 
 
Beaucoup de monde à l'hôpital de Guéret, vendredi 29 mars 2019, lors du scanner de la momie. / © Marielle Camp - France 3 Limousin
Beaucoup de monde à l'hôpital de Guéret, vendredi 29 mars 2019, lors du scanner de la momie. / © Marielle Camp - France 3 Limousin

  

Premières révélations​​​​​

Pour Benjamin Moreno, qui a déjà supervisé et analysé une cinquantaine de scanner de momies, pas de doute, celle de Guéret est dans un état exceptionnel de conservation. "On voit les muscles, les tissus mous au niveau des membres inférieurs et supérieurs."

On sait déjà que son crâne présente une fracture. Est-ce la cause de la mort ? Les scientifiques veulent en savoir plus. C'est donc l'imagerie médicale qui va, peut-être, permettre de lever le voile sur ce mystère. Aujourd'hui, le scanner a notamment révélé que l'enfant porte 4 bracelets alors que les dernières analyses réalisées il y a 30 ans n'en avait décelé que 3.
 
L'image scanner de la momie du musée de Guéret / © Marielle Camp - France 3 Limousin
L'image scanner de la momie du musée de Guéret / © Marielle Camp - France 3 Limousin

D'autres éléments, qu'il faut encore identifier, ont été dévoilés. Un travail d'analyse est donc nécessaire pour permettre ensuite l'élaboration d'une animation 3D. Un film qui permettra sans doute de voir enfin l'enfant qui se cache, sous les bandelettes, et pourquoi pas reconstituer son visage. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Valentine Pompadour, pin up limougeaude d'adoption

Les + Lus