• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pas d’incident majeur au Teknival de Féniers en Creuse

Derniers teufers sur le terrain du Teknival à Féniers ce lundi 6 mai. / © france 3 Limousin
Derniers teufers sur le terrain du Teknival à Féniers ce lundi 6 mai. / © france 3 Limousin

Le Teknival 2019, grand-messe annuelle de la musique techno, organisé ce week-end à Féniers en Creuse, sur la plateau de Millevaches, s'est achevé sans incident majeur avec plus de 8000 teufers. Ce lundi 6 mai, les derniers participants ont évacué le terrain.  

 

Par TM avec AFP

Ce lundi 6 mai, entre 500 et 600 « teufers » étaient encore sur place selon la gendarmerie.

Notre équipe a constaté que la gendarmerie demandait à ces participants d’évacuer les lieux. Certains nettoyaient le terrain militaire du camp de la Courtine, illégalement occupé, qui sert de terrain d'aterrisage pour les parachutistes. 

Au plus fort de l'évènement, plus de 8000 teufeurs se sont retrouvés là dans une ambiance glaciale avec une invitée surprise, la neige. Une météo à laquelle le Teknival, qui a toujours lieu autour du 1er mai, n'est guère habitué.

Dimanche 5 mai, en fin  d'après-midi, il ne restait qu'environ 2500 personnes à Féniers. Les départs avaient commencé dans la nuit de samedi à dimanche en raison des températures glaciales, jusqu'à -3 degrés.

Selon les autorités, il n’y a pas eu d’incident majeur. 
 
Bilan du teknival 2019 en Creuse

Trentaine de cas d’hypothermie


Toutefois, les services de secours ont pris en charge une trentaine de cas d'hypothermie, pour la plupart sans gravité et deux festivaliers ont dû être transportés à l'hôpital d'Ussel (Corrèze), dont l'un pour hypothermie et surdose de stupéfiant.
           
Les organisateurs avaient une tente chauffante, et la Croix Rouge a distribué 500 couvertures de survie.

Dès les premières rumeurs d'installation en Nouvelle-Aquitaine du Teknival, dont le lieu n'est connu qu'au dernier moment, de nombreuses préfectures, dont celle de la Creuse avaient pris des arrêtés d'interdiction préventifs mais cela n'a pas empêché les teufeurs de se retrouver.

110 gendarmes, dont la moitié de gendarmes mobiles, ont été mobilisés sur le site et un poste médical avancé a été mis en place.

La gendarmerie a procédé à de nombreuses saisies de stupéfiants - cannabis, ecstasy ou cocaïne -, a précisé à l’AFP Olivier Maurel, secrétaire
général de la préfecture, dans des proportions liées à la consommation personnelle.
Sur plus de 700 contrôles effectués par la gendarmerie, 22 usages de stupéfiants ont été constatés, 33 conduites sous stupéfiants et 5 conduites sous l'emprise d'un état alcoolique. 8 personnes ont été placées en garde à vue.

L'armée, propriétaire du site de ce Teknival 2019, a porté plainte. L'an dernier, le Teknival avait fêté ses 25 ans sur une ancienne base militaire,
dans la Marne, un festival tout autant interdit.
 
Plus de 10 000 participants au Teknival 2019 dans la Creuse
Intervenants : Jean-Marc, administrateur association Techno plus et Jean-Luc Langlais, chef du groupement opérationnel pompiers de la Creuse - france 3 Limousin - C.Chignac, A.Abalo et C.Reynard

 

A lire aussi

toute l'actu musique

Découverte d'un nouveau sport, le padel, à Bordeaux

Les + Lus