Cet article date de plus de 4 ans

Le plan sécheresse activé en Creuse

Des mois de juillet et août très secs, précédés par un printemps qui l'a été tout autant ont conduit le préfet de la Creuse a prendre des mesures de restriction de l'usage de l'eau.
© pixabay
Suite à la faible pluviométrie des mois de juillet et d’août, représentant 50 à 60% de la normale mensuelle, précédé par un hiver et un printemps particulièrement secs, certains cours d'eau creusois ont un débit tellement faible qu'ils atteignent actuellement un niveau critique.

Philippe Chopin, Préfet de la Creuse a donc choisi de mettre en place des mesures de restrictions de l’usage de l’eau. Elles sont entrées en vigueur le premier septembre et doivent être appliquées jusqu'au 30 septembre. 

Sont interdits :

de 8h00 à 20h00 :

• l’arrosage des jardins potagers, des jardinières de fleurs et bandes fleuries en tout temps.
• l’arrosage des pelouses publiques et privées, jardins publics, terrains de sport et espaces verts
• le nettoyage à l’eau des voiries publiques et des trottoirs, terrasses... hors impératifs sanitaires
• la vidange et le remplissage des piscines privées existantes et des bassins d’agrément, hors construction en cours, et sauf renouvellement d’eau partiel imposé par l'Agence Régionale de Santé sur des impératifs sanitaires dans les piscines collectives
• le lavage des véhicules hors stations de lavage spécialisées et sauf nécessité sanitaire ou technique
• les vidanges d’étangs et toutes les manoeuvres de vannes sur les cours d’eau et plans d’eau (hors sécurité publique) : éclusages, manoeuvres de clapets et déversoirs mobiles, manoeuvres sur les biefs des moulins.

Ces mesures pourront être levées ou au contraire prorogées suivant l’évolution de la situation météorologique.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
climat environnement société météo