Cet article date de plus de 4 ans

Pompiers de la Creuse : vétusté... au secours !

Les infrastructures des services de secours des pompiers de la Creuse sont mal en point. Et il ne s'agit pas simplement d'un souci de "confort". Il est  bien d'un problème de vétusté qui met en danger les hommes et l'accomplissement de leurs missions.
© F3Limousin
Infiltrations, moisissures, sanitaires déplorables, effondrements des plafonds, véhicules des années 1980, les casernes de pompiers de La Souterraine et de Bourganeuf, pour ne prendre que ces deux exemples, sont en piteux état.

Attention danger !

Le problème n'est pas récent, mais plus les années passent, plus il s'accentue. La vétusté des locaux comme de certains matériels met en danger les hommes et pourrait bien mettre en péril l'exécution des missions de secours notamment lorsque les fuites d'eau font sauter les installations électriques neutralisant les liaisons téléphonique ou encore lorsqu'un affaissement de terrain empêche la sortie de la grande échelle.

Lors du débat d'orientation budgétaire au conseil départemental de la Creuse, le 23 février 2016, le président du SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) a tiré la sonnette d'alarme : il manque 100 000 € annuel dans le budget.

Nicolas Chigot a visité les deux casernes. Le constat est effectivement alarmant.

VIDÉO 


La Souterraine et Bourganeuf  
Adjudant Chef Philippe Hochart, chef de la caserne de la Souterraine
Capitaine Jean-Luc Fournet, chef de la caserne de Bourganeuf
Bertrand Labar, président du SDIS 23 - Conseiller départemental de Bénévent - Grand Bourg

Vétusté des casernes de pompiers de la Creuse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers économie politique