"Quand j’ai vu son regard, j’ai pris conscience que c’était un loup" : Un loup filmé près d’un village dans la Creuse

Publié le
Écrit par S.B avec LAPORTE Sébastien
C'est le quatrième indice de présence du loup en Creuse, depuis 2017 (illustration).
C'est le quatrième indice de présence du loup en Creuse, depuis 2017 (illustration). © MAXPPP/PASCAL CHAREYRON

À Saint-Martial-le-Mont en Creuse, un loup a été filmé non loin des habitations. L’espèce protégée, pourrait-elle faire son retour dans la région ?

"Lorsqu'il a tourné la tête et que j’ai vu son regard, c’est là que j’ai pris conscience que c’était vraiment un loup, c’est un regard particulier". Aurélien Mathieu, plombier chauffagiste de profession, a fait une rencontre particulière en février dernier. À Saint-Martial-le-Mont en Creuse, à deux pas du bourg, l’artisan a croisé le chemin d’un loup. Aurélien Mathieu n'a eu que quelques secondes pour immortaliser l'instant. Sur les images, l'animal est seul, il fixe du regard celui qui l'observe, avant de prendre la fuite.

Passionné de faune sauvage, Aurélien Mathieu a alors le réflexe de revenir sur place pour recueillir un maximum d'indices.

J'ai pu voir dans l'herbe le trajet d'où il venait parce qu’il y avait de la rosée. J’ai pu suivre les empreintes dans le sous-bois, j’ai trouvé des empreintes sur le sentier. Et là où je l’ai vu partir, j’ai pu retrouver des empreintes dans la boue.

Aurélien Mathieu

La description du loup et la vidéo d’Aurélien Mathieu ont convaincu les agents de l’Office français de la biodiversité (l’OFB) qui, après de longues vérifications, ont officiellement retenu son témoignage. C'est le 4e indice de présence du loup en Creuse, depuis 2017.

Deux témoignages en Corrèze

"On a analysé de façon plus précise cette vidéo notamment par rapport au morphotype un peu général d’un loup gris et il s’est avéré qu’un bon nombre de critères correspondaient à un loup", explique Alan Riffaud, chef de service départemental de l’OFB.

Après enquête, le réseau loup a publié au cours de l'été la validation de cette nouvelle preuve. En Haute-Vienne, aucun indice n'a encore été officiellement retenu par les services de l'Etat. En Corrèze, deux témoignages ont déjà été validés.

"On est sur ce qu'on appelle le front de colonisation de l’espèce lupine en France. Ce n’est pas anormal de voir quelques individus qui passent. Ce sont souvent des jeunes mâles qui vont rechercher de nouveaux territoires, continue Alan Riffaud, la zone de présence permanente la plus proche du Limousin, c’est le Cantal où il y a effectivement quelques individus qui ne sont pas organisés en meute, mais présents de façon permanente dans ce département".

Des troupeaux en danger ?

Le loup est un animal protégé. Pour l'instant, la Fédération des éleveurs d'ovins n'a encore eu aucun retour sur des problèmes liés à sa présence. Pourtant, la profession s'inquiète : en Limousin, les troupeaux sont souvent éparpillés en groupes, dans les pâtures. "Pour nous, c'est impossible de surveiller, de protéger tous les troupeaux, on ne peut pas avoir 50 chiens pour fermer les brebis, c’est très compliqué", se désole Michel Bataille, président de la Fédération départementale ovine.

L'institut de l'élevage présentera en fin d'année ses conclusions sur la vulnérabilité des systèmes des troupeaux en Limousin. En attendant, Aurélien Mathieu garde précieusement la preuve d'une rencontre unique.

Un reportage de LAPORTE  Sébastien et MAILLARD Carole

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.