Bressuire : une septuagénaire retrouvée en sang et blessée de plusieurs coups de couteau à son domicile

Publié le
Écrit par C.Hinckel et A.Morel

Lundi 14 septembre vers 21h30, les gendarmes de Bressuire ont retrouvée chez elle, une femme de 77 ans ensanglantée et portant plusieurs coups de couteau sur le haut du corps. L'enquête a été confiée par le parquet de Niort à la brigade de recherche de Bressuire pour tentative d’homicide.

Les gendarmes de Bressuire ont été appelés par des voisins inquiets de voir que leur voisine avait sa porte et des volets restés ouverts le soir, après la tombée de la nuit. La septuagénaire vivait seule dans sa maison située place de la Libération à Bressuire. Grièvement blessée mais consciente, elle a été transportée par les pompiers au Centre Hospitalier de Niort. Ses jours ne semblent pas en danger.
L'hypothèse d'une agression est en priorité envisagée par les enquêteurs. Une enquête en flagrance pour "homicide volontaire" a été ouverte par le parquet de Niort et confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Bressuire.

Déjà le 26 juillet dernier à Bressuire, une octogénaire avait été agressée et tuée à son domicile. Son corps avait été découvert par les gendarmes mais à l'heure actuelle aucun lien n'est établi entre ces deux agressions.


Bressuire sous tension

Cette agression intervient alors que les violences se multiplient depuis le début de l'été à Bressuire.
Le 12 juillet dernier, trois gendarmes ont été pris à partie et blessés par des jeunes qui voulaient empêcher l'interpellation de l'un des leurs pour outrages envers les forces de l'ordre.
A la suite de ces évènements, un trenfort de soixante gendarmes avait été déployé dans la ville. Malgré cela, la nuit de samedi à dimanche 23 août 2020 avait été de nouveau agitée à Bressuire. Les gendarmes avaient été visés par des jets de pierre et deux personnes blessées à l'arme blanche.
  Depuis la fin du confinement en juin, les faits de violences se sont multipliés dans cette ville qui compte 20.000 habitants.