Cet article date de plus de 5 ans

Des caddies percutés par un TGV près de La Crèche (79) : la SCNF porte plainte

Un TGV a percuté des caddies abandonnés sur les voies près de la commune de la Crèche à 6h20, ce matin. L'incident a causé un retard d'une heure et demie. La SCNF porte plainte contre un "acte de malveillance". 
Un TGV a percuté des caddies abandonnés sur les rails près de La Crèche à 6 h 20, ce jeudi matin. Parti de 5 h 24 de La Rochelle pour rallier la Gare Montparnasse, il est arrivé avec une heure et demie de retard.

Le choc a déterioré une pièce et une fuite d’air est apparue sur le système de freinage. Mais le conducteur du train a réussi à dépanner son véhicule.

La SNCF annonce vouloir déposer plainte après cet "acte de malveillance" : "c'est une simple question d'assurance", précise néanmoins la compagnie ferrovière, pour qui le préjudice est jugé "minime". Il lui faut être couverte au cas où des clients se retourneraient contre l'entreprise.

Il n'est pas très courant que des personnes abandonnent volontairement des objets aussi volumineux sur les voies.

"D'ordinaire, les incidents de ce type arrivent en début d'après-midi, le mercredi, ou encore pendant les vacances", selon un responsable de la SNCF. Il s'agit souvent d'enfants qui s'amusent à semer des branches ou des caillous sur les rails. Mais, à l'heure où se sont déroulés les faits, il paraît improbable que des enfants soient impliqués.

Depuis plusieurs années, la SNCF a mis en place des patrouilles autour des rails pour se prémunir contre ces actes de malveillance et les vols des métaux contenus dans les caténaires. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers transports transports en commun