• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un bateau à chaîne au pied du château de Mursay à Échiré pour relier les deux rives de la Sèvre

© Sophie Goux, ftv
© Sophie Goux, ftv

Le décor est assez magique, au pied du château de Mursay à Échiré, dans les Deux Sèvres, une bateau à chaîne relie désormais les deux berges de la Sèvres. Cette nouveauté est située au pied du château de Mursay. 

Par Valérie Prétot

On peut désormais relier les deux rives de la Sèvre Niortaise à bord d'un bateau à chaîne. Cette embarcation originale a été inaugurée ce dimanche à Echiré. Le Mursay permet de relier Sciecq et Mursay.
© Sophie Goux, ftv
© Sophie Goux, ftv

Il faut désormais deux minutes pour traverser la Sèvre.
La région, le département, la communauté d'agglomération  de Niort et les deux communes ont participé au financement de cette installation qui sera gratuite et accessible à tous.
L'occasion de visiter le château de Mursay qui a abrité l'enfance de Madame De Maintenon, l'épouse secrète du roi Louis XIV.

Un château classé monument historique

Le Château de Mursay date de la fin du XVIe - début XVIIe. Situé sur la commune d'Echiré dans le village de Mursay, il se blottit dans un cadre verdoyant en bord de Sèvre niortaise.
Ses ruines ont été classées "Monument Historique" en 1952.

Regardez ce reportage de Sophie Goux, Sébastien Hondelatte et Josiane Etienne.
Intervenants : Thierry Devautour, Maire d'Échiré; Jean-Michel Beaudic, Maire de Sciecq.
Bateau à chaîne

 

Un château très prisé

Situé sur la rive gauche de la Sèvre niortaise, sur un îlot face au bourg de Sciecq, le château de Mursay aurait été construit à proximité d’un ancien avant-poste de la forteresse de Coudray-Salbart.
Fin du XVIe, début du XVIIe siècle, le poète Théodore Agrippa d’Aubigné fait de Mursay sa résidence de repos. Il l’agrandit, l’embellit et profite de la quiétude des lieux pour écrire. Sa petite-fille, Françoise d’Aubigné, future Marquise de Maintenon et épouse secrète du roi Louis XIV, y passera les huit premières années de sa vie (1635-1644). La demeure restera régulièrement habitée jusqu’en 1920, avant de tomber en ruine.

Sur le même sujet

Bateau à chaîne

Les + Lus