• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pour le Black Friday, la Camif frappe fort… en décidant de ne rien vendre

“Nous ne vendons rien, vous n’achetez rien. #OnDonneTout” : le site de vente de meuble qui prône une consommation responsable n’effectuera aucune transaction vendredi 24 novembre, jour du Black Friday. A la place, des internautes donnent leurs vieux objets.

Par Anouk Passelac

Alors que de nombreux commerces préparent activement le Black Friday, jour de vente exceptionnel où ils bradent les prix de nombreux produits, la Camif a décidé d’aller à contre courant en disant “stop à la surconsommation”.


Le site de vente de meuble et d’aménagement qui propose des produits durables et soutiennent les artisans locaux ne vendra absolument rien pendant 24 heures. A la place, les "consomm'acteurs" de la Camif donnent des objets dont ils ne se servent plus. Vase, matelas, canapé, ...: tout y passe ! Et de nombreux dons sont situés à Niort, siège physique de l'enteprise.

Toute la journée, la plateforme met aussi en avant plusieurs actions de "consommation responsables" en lien avec 4 associations :
  • réduire ses achats et donc ses déchets avec l’association Zero Waste France;
  • donner une nouvelle vie à ses appareils électroniques avec les magasins de réparation Envie;
  • revendre des objets qui ne servent plus pour collecter de l’argent et aider des personnes à emménager grâce à Emmaüs Défi;
  • recycler des matériaux promis à la poubelle avec l'association rochelaise La Matière

Ce grand mouvement est aussi visible sur les réseaux sociaux à travers le hashtag #OnDonneTout.
 

400 000 € de chiffre d'affaire en moins

Ce militantisme économique a un coût : le vendeur de meuble en ligne perdrait en effet sur la journée 400 000 euros de chiffre d'affaire...

Le prix à payer selon ses dirigeants pour montrer qu'un autre type de consommation est possible...
 

Black Friday : la Camif dit "non" à la surconsommation
Intervenants : Emery Jacquillat, directeur de la Camif.fr / Katia Debuchy, directrice marketing Camif.fr Reportage : Dominique Laveau, Guillaume Soudat.

 

“Consommer responsable, c’est consommer moins”


Cette opération vise également à marquer le lancement d’une nouvelle plateforme collaborative qui se dédiera à la réparation, au réemploi, et au recyclage de produits.

“Consommer responsable, c’est consommer moins”, explique Emery Jacquillat, président le Camif. La plateforme nommée “La place”, permettra aux internautes de trouver autour d’eux des artisans, des ateliers de réparation ainsi que des associations ou des particuliers pour donner des biens dont on ne veut plus.

Plus de 1000 acteurs sont déjà référencés sur la nouvelle plateforme, qui sera accessible en ligne sur la Camif.fr à partir du samedi 25 novembre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus